Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a souhaité – lors de la cérémonie annuelle organisée hier par la Mauritius Mandali Federation (MMF) au MGI pour célébrer la Shivaji Day – que « tous les efforts soient consentis afin de maintenir la flamme de l’unité ». Il en a profité pour rendre hommage à l’Inde pour l’aide fournie dans différents domaines, et ce tout en rappelant que « tous les Mauriciens ayant un lien familial » avec l’Inde peuvent bénéficier d’une carte OCI. « Cet avantage ne concerne pas seulement les Mauriciens d’origine indienne, mais également ceux qui ont un lien matrimonial », a-t-il précisé.
Le Premier ministre a encouragé les centres culturels à « partager leur culture » avec toute la population. Selon lui, les sociétés socioculturelles ont le même objectif que le gouvernement, à savoir celui de travailler pour la promotion des cultures ancestrales et pour la paix et l’unité dans le pays. Il les a de fait invitées à poursuivre leurs efforts dans ce sens.
Le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, a pour sa part rappelé les « conditions difficiles » dans lesquelles vivaient les travailleurs engagés qui travaillaient sous contrat à Maurice. Quelque 40 000 Marathis sont ainsi arrivés au pays depuis le début de l’engagisme alors que certains sont repartis, rappelle-t-il. « Ceux qui sont restés ont travaillé dur pour gagner leur vie et pour préparer l’avenir » des leurs. « Leur travail est une grande contribution au développement de Maurice », dit-il. Pour lui, « beaucoup ont réussi à sortir de la misère » grâce à l’éducation, la méritocratie, l’égalité des chances et la justice. Et de souhaiter que « ces valeurs de base soient maintenues ». Xavier-Luc Duval a également souhaité que « les villages d’antan soient recréés dans certaines agglomérations où vivaient les Marathis afin que les jeunes puissent savoir dans quelles conditions vivaient nos ancêtres ». Il a par la même occasion invité les jeunes à « s’intéresser à l’histoire du pays ».
Le haut-commissaire indien Abhay Thakur a lui aussi souligné « l’importance de l’unité dans la diversité ». Il a observé que l’Inde est « prête à aider le MMF » à construire leur centre à Réduit.