À long terme, toutes les prisons de l’île seront dotées de chiens renifleurs dans le cadre de la lutte contre la drogue dans le milieu carcéral. C’est ce qu’a déclaré à la presse, le Commissaire des Prisons, Jean Bruneau, après avoir pris possession hier d’un chien renifleur, Yaro, offert par le bureau des douanes, à Mer Rouge.
« Nous allons faire bon usage de ce chien pour empêcher l’entrée de la drogue à la prison », a d’emblée déclaré Jean Bruneau. Selon le Commissaire des Prisons, il sera affecté à la prison centrale de Beau-Bassin. Jusqu’à présent, informe-t-il, ce service à Beau-Bassin disposait de sept chiens dressés pour le maintien de l’ordre et la discipline des détenus et pour l’escorte.
Jean Bruneau affirme que la présence de Yaro à la prison arrive à point nommé, « à une période où le service envisageait l’acquisition de quatre chiens renifleurs en vue de combattre les transactions illicites au sein de la prison ». Le Commissaire des Prisons affirme être heureux puisque Yaro est dressé et qu’il a fait ses preuves au niveau de la douane.
À une question de la presse, Jean Bruneau précise qu’il y a des officiers à la prison formés pour s’occuper des chiens renifleurs. Il note que trois autres seront achetés dans un premier temps. Le but final est de doter chaque prison d’au moins un chien renifleur, affirme Jean Bruneau. Ainsi, le service disposera au total de neuf chiens renifleurs.
C’est le directeur de la Mauritius Revenue Authority (MRA) qui a officiellement remis Yaro au Commissaire des Prisons en présence du ministre des Technologies de l’Information et de la Communication, Tassarajen Pillay Chedumbrum. Auparavant, à l’occasion de son discours de circonstance, Sudhamo Lal a rappelé l’importance d’une collaboration étroite avec les services de police en vue garantir le succès de la stratégie de control national notamment en ce qui concerne la lutte contre l’entrée de drogues et autres produits illicites sur le territoire mauricien. « I am pleased to place on record here that we have always maintained a very effective and fruitful cooperation with the police in this endeavor. And today, in a gesture of recognition of this cordial relationship between customs and police, I am pleased to inform you that the MRA will today donate Yaro, a customs drug detector dog to M. Jean Bruneau, the commissioner of prisons, to provide him with useful assistance for the control of illegal entry of drugs in the prisons premises. »
Les invités ont eu droit hier à une démonstration de Yaro dans la cour du bureau des douanes dans le port, à Mer Rouge. Par ailleurs, c’était aussi l’occasion pour la MRA et le Mauritius Post de procéder hier au lancement d’une émission de quatre nouveaux timbres-poste commémoratifs et d’une enveloppe du premier jour pour marquer les 200 ans des services des douanes à Maurice. Ces timbres-poste sont émis sous le thème Customs services in Mauritius.