La mise en opération du Bagatelle Treatment Plant hier, lundi 30 septembre, a représenté une occasion pour le DPM et ministre de l’Energie, mais aussi le Premier ministre de répondre aux critiques sur leurs promesses de fourniture d’eau 24/7.

« Saki pa ti posib realize dan 20 an finn realize dan 5 an », a fait ressortir le DPM Ivan Collendavelloo, confiant à l’effet que toute l’île reçoit constamment de l’eau en cette période de fin de mandat.

« Pendant plusieurs années, les habitants de Rose-Hill, Quatre-Bornes, Stanley et Beau-Bassin, entre autres, ne recevaient pas d’eau », a observé le ministre. « La majorité des consommateurs n’était fournie en eau que quatre heures par jour. Nous n’avons pas augmenté le tarif de l’eau, e zordi nou lor 24/7 ».

Ses propos sont venus s’ajouter à ceux de Pravind Jugnauth, qui affirmait plus tôt que, de 2005 à 2014, « ti ena enn lekip dirizan ki pa ti ena lintere pou pei, ni okenn priorite ni okenn vizion pou delo ». D’ajouter : « Zot inn ena toupe pou ogment tarif delo. Sa bannla mem ki’nn al mont latet bann abitan, al fer manifestasion ek kre dezord ».

« Grand pas en avant ».

La mise en opération de la station de traitement intervient après un « soft launch » effectué le 12 septembre en présence du ministre de l’Energie, du directeur de la Central Water Authority (CWA), Yousouf Ismaël, et du maire de Beau-Bassin/Rose-Hill, Ken Fong.

« Nou ena telman proze me pena ase zour », a ironisé le Premier ministre hier après-midi.

Le Bagatelle Dam, qui stocke 15 millions de m3 d’eau, a vu son coût être doublé depuis cinq ans – passant de Rs 3,3 milliards à Rs 6,2 milliards. Cela en raison des travaux additionnels relatifs à la nature du sol.

« Cette inauguration représente un grand pas en avant », a commenté le Premier ministre. « C’était l’une de nos priorités. Nous avons bien progressé et nous sommes quasiment arrivés au bout. Le parcours n’a pas été facile, mais nous l’avons fait ».

Des travaux doivent toutefois être complétés, comme l’installation de tuyau à l’avenue Belle-Rose. « Après cela, la station de traitement atteindra sa production maximale, soit 60 000 m3 d’eau par jour », s’est réjoui Pravind Jugnauth.


Eau boueuse : « Pas vrai », se défend Collendavelloo

Capture d’écran d’une vidéo postée en ligne par une internaute, Adi Teelock, montrant de l’eau boueuse sortant d’un robinet.

Ivan Collendavelloo n’a pas été tendre envers un quotidien qui, selon lui, rapporterait « de fausses informations ». « Mo met an gard popilasion kont bann fake news », a-t-il déclaré. Concernant les articles faisant état d’eau boueuse dans les robinets, il devait indiquer que « nou ena prev ki delo labou ki sorti dan Bagatelle pa vre ». Il poursuit : « C’est une eau ‘top quality’. Ena dimounn ki gagn douler kan trouv sa sikse ki sa gouvernman-la fer. »