Pressenti pour succéder à Novin Gaya, ancien directeur des Sports au ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS), Ram Lollchand, qui agissait en tant que tel depuis le départ de l’ancien DOS, devra patienter encore quelques mois.
Selon les renseignements, la nomination de Ram Lollchand a été renvoyée pour les prochains mois. Quand ? Personne ne peut le dire, du moins pour l’instant. Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo, n’en a également aucune idée. « C’est une question que le PS (ndlr : Dev Phokeer) gère. C’est lui le responsable administratif du ministère », rappelle le ministre.
Or, la question est de savoir pourquoi il n’a pas été confirmé à ce poste. Selon les informations glanées, il y aurait eu quelques manquements dans le travail de Ram Lollchand. Cependant, personne ne veut les évoquer, préférant laisser une deuxième chance au directeur des Sports par intérim. On parle même d’« administrative arrangements », afin de permettre à Ram Lollchand de « travailler sur les manquements que l’administration a constatées ». Mais là encore, aucune voix officielle n’est venue confirmer cette info.
Mais la nouvelle n’est pas pour autant aussi mauvaise, dans la mesure où il est toujours pressenti pour occuper le poste de directeur des Sports dans un proche avenir. « Il devrait être nommé. Il aura le temps de s’habituer au poste », laisse-t-on entendre du côté du MJS.
Interrogé, Ram Lollchand n’a pas souhaité faire de commentaire. Quant au PS Dev Phokeer, il était injoignable. Mais le ministre Ritoo nous a déclaré que c’est bien le secrétaire permanent qui s’occupe de tout ce qui concerne les promotions, les nominations et l’administration du MJS.