L’aile jeune du MMM soutient le leader du parti Paul Bérenger dans sa proposition au sujet du droit de vote à 16 ans aux élections régionales. Dans une déclaration au Mauricien, le président de l’aile jeune, Umar Dostmohamed, se dit en faveur de débats parmi les membres concernant le décret de l’âge officiel donnant droit de vote aux élections régionales à 16 ans.
« L’émancipation citoyenne des 16-17 ans est nécessaire », estime Umar Dostmohamed, président de l’aile jeune des mauves. Après le leader du MMM, Paul Bérenger, le président de l’aile jeune des mauves se dit en faveur de la proposition que les 16-17 ans aillent aux urnes et invite à une réflexion approfondie sur la question. Le leader du MMM avait annoncé la semaine dernière qu’un débat sur le droit de vote à 16 ans, au moins pour les élections régionales, a été initié avec son allié, le MSM.
Offrir aux jeunes de 16 ans la possibilité de choisir leurs élus représente une opportunité pour les jeunes de s’exprimer et de s’épanouir, affirme Umar Dostmohamed. À partir de cet âge, il estime que les jeunes ont suffisamment de raisonnement pour choisir ceux qui représenteront leurs collectivités locales et qui défendront les intérêts de la population. « Si dès l’âge de 14-15 ans, les jeunes peuvent choisir leur filière d’études, qui déterminera leur orientation professionnelle et la voie qu’ils comptent suivre, ils peuvent tout aussi bien aller voter », estime le président de l’aile jeune du MMM. Ce dernier ajoute que les jeunes ont toutes les facultés pour réfléchir, prendre des décisions et faire des choix. « Bien qu’il ne s’agisse pas de la même portée, les jeunes sont capables de faire preuve de leadership et cela commence avec le collège au sein du Student Council lorsqu’ils ont à gérer une équipe, prendre des décisions, entre autres », soutient Umar Dostmohamed. Mais plusieurs choses doivent être d’abord définies, dont le travail à l’âge de 16 ans ou encore la fiscalité, entre autres.
Le président de l’aile jeune des mauves est d’avis qu’il est grand temps que Maurice décrète que l’âge officiel donnant droit de vote aux élections régionales à Maurice est de 16 ans, le pays étant une démocratie. Bien qu’il ne s’agisse pour le moment que d’une proposition, l’aile jeune entend mobiliser et sensibiliser ses membres afin d’élargir le débat sur la question. « Les jeunes peuvent tout aussi bien apporter leur contribution. Ils ont de plus une autre manière d’appréhender et de voir les choses, ce qui peut être intéressant ».
Ouvrant une parenthèse au sujet du PTr, Umar Dostmohamed relève le contraste entre l’aile jeune des mauves et celle de rouges, qui dit-il, « comporte des gens over-aged, en commençant par sa présidente, Nita Deerpalsing ».