Réunissant la presse au siège du Mouvement Mauricien Social Démocrate (MMSD) à Forest-Side, Éric Guimbeau, leader du parti, a tenu à exprimer sa consternation concernant les événements qui ont touché le pays le week-end dernier. pour lui, le système de drains est la cause des inondations qui ont touché le pays samedi. C’est pourquoi il demande la relance du National Land Drainage Program.
Pour le leader du MMSD, le gouvernement, l’opposition, les services météorologiques et les Mauriciens dans leur ensemble ont tous leur part de responsabilités dans les récentes inondations. Et de fustiger le gouvernement pour son « laxisme ». « Finn depans boukou kass avek drain ek avek bann consultant pourtan sa na pa finn permet enn evacuation dilo ». Il pointe du doigt le rôle des consultants et leur incompétence dans ce domaine. « Finn depans gro gro kass pourtan zot pann kapav averti bann risk de sa bann diferan travo-la. Li na pa normal ki la kapital vinn enn bake dilo moindr ti lapli ki ena », soutient le leader du MMSD. Outre la relance du National Land Drainage Program, il demande également que le rapport technique de Gibbs Consultant soit rendu public.
Éric Guimbeau a également sévèrement critiqué les projets mis en place sous le gouvernement MMM-MSM de 2000/2005. Il cite les constructions sur les drains du Ruisseau du Pouce à Port-Louis, le parking de Rogers à la rue John Kennedy et la place Bissoondoyal au Caudan Waterfront. « Monn anvi kone ki bann konsiltan finn dir lor laplas Bissoondoyal. Eski bann la finn trouve si ena enn sorti dilo lor sa plas-la ». Et d’insister sur l’importance de l’entretien régulier des drains, le respect des drains naturels et le fait que les cours d’eau ne devraient pas être déviés. C’est pourquoi il demande que le Ruisseau du Pouce soit « libéré » afin de permettre une meilleure évacuation d’eau. Éric Guimbeau met également en garde contre des risques de glissement de terrain occasionnés par diverses constructions à flanc de montagne à Pailles. Pour lui, le sol fragilisé par les diverses constructions pourrait céder sous de fortes averses. Il demande à ce que cessent les constructions sur cette partie de la Montagne des Signaux.
Par ailleurs, le MMSD a condamné les divers scandales financiers qui ont touché le pays récemment. La secrétaire du parti, Radhika Jagatsingh-Buspoteea, a annoncé les projets du MMSD pour les mois à venir, notamment la tenue d’une foire artisanale, d’un atelier de formation pour les travailleurs sociaux qui oeuvrent contre la prolifération du VIH/sida ainsi que la célébration de la Fête du Travail. « Une journée familiale sera organisée à l’Hôtel de ville de Curepipe », a-t-elle soutenu tout en présentant sa sympathie aux familles endeuillées par la perte de proches dans les inondations de samedi.