Son dernier événement, le “Reflection The Make-Up Show”, a connu un grand succès. Au fil des années, le jeune homme a su s’imposer comme « le » Make-up Artist. Il revient de Paris, où il a suivi une formation chez Bourjois. Cedric Lanappe, l’ambassadeur de cette marque de cosmétique, était en France pour une formation en maquillage. De retour à Maurice, il nous raconte son voyage instructif. Nous l’avons rencontré à Bagatelle, dans la boutique de Bourjois.
Donnez-lui quelques pinceaux, du fard à paupières, un peu de blush et de mascara, et le voilà qui se transforme en véritable artiste. Depuis qu’il s’est lancé, alors qu’il avait à peine 15 ans, le jeune homme ne vit que pour sa passion. Son travail et son acharnement commencent à porter leurs fruits. À seulement 19 ans aujourd’hui, Cedric Lanappe représente une des plus grandes marques de cosmétique à Maurice. Son premier show, intitulé “Pigmentation”, a lancé sa carrière dans sa sphère de la mode. Depuis, le jeune homme continue de surprendre. En mars dernier, il avait présenté “Reflection The Make-Up Show”, qui a eu lieu au Hennessy Park Hotel, mettant en scène plusieurs mannequins connus du paysage mauricien lors d’un défilé voguant entre les reflets du futur et de la réverbération, mêlant du mauve lumineux au bleu électrique et à l’argenté étincelant. L’artiste a également présenté une exposition de plus d’une dizaine de tableaux mettant en exergue son travail, qui a permis aux invités de découvrir les nouvelles tendances en matière de mise en beauté. Cette marque propose des maquillages pour la femme « de tous les jours ». Récemment parti en formation en France, au siège de Bourjois Paris, Cedric Lanappe revient grandi et sûr de lui : « Je suis allé à Paris dans le but de me perfectionner et montrer à la marque que j’avais toutes les compétences requises pour être l’égérie de cette marque à Maurice. Je dois dire que je suis fier d’être, si jeune, déjà le représentant d’une marque. Je pense qu’ils me font confiance et cela me procure une grande satisfaction », explique-t-il, avant d’ajouter : « A mon arrivée en France, j’ai pu faire la connaissance de plusieurs autres maquilleurs de Bourjois et apprendre des techniques que je ne connaissais pas. J’en sors bien meilleur. »
Le maquilleur explique être « très satisfait » de la formation reçue. « Jamais auparavant je n’avais suivi de cours. J’ai tout appris moi-même et, ce qui m’a aidé, c’est la passion que je porte pour cet art. Aujourd’hui, et grâce notamment à Bourjois, j’ai la possibilité de suivre des formations et de me perfectionner. La mode est un univers qui change continuellement, et il faut en permanence suivre la tendance et apprendre les nouvelles techniques », dit encore le jeune homme.
Des projets, Cedric en a plein la tête : il souhaite poursuivre sa carrière de maquilleur et être reconnu dans le domaine. « Je reste ouvert à de nouveaux horizons et à plusieurs autres formations dans le monde du maquillage. Tout cela ne me rendra que meilleur », termine-t-il d’une voix décidée.