Le groupe ENL Land Ltd a enregistré pour l’exercice financier se terminant au 30 juin 2014 des profits après impôt de Rs 831, 7 millions contre Rs 1,4 milliard en 2012-2013. Le chiffre d’affaires du groupe s’est accru de 30 % pour atteindre Rs 1,7 milliard.
S’expliquant sur la performance de l’année 2013-2014, la direction d’ENL Land Ltd indique que la progression du chiffre d’affaires est en bonne partie due à l’apport (Rs 253 millions) de l’entreprise Cogir, spécialisée dans le bâtiment et les travaux d’ingénierie, dans laquelle ENL a pris une part majoritaire en janvier 2014. Les bénéfices opérationnels du groupe ont été affectés par le repli de 10 % du prix du sucre alors que les profits après taxe ont accusé une baisse de 40 % pour s’établir à environ Rs 832 millions.
Ce recul, souligne la direction d’ENL Land Ltd, est attribuable à plusieurs facteurs : 1) des gains réduits sur la valeur des terrains du fait de la baisse du nombre de permis de conversion obtenus ; 2) une diminution des parts de profits dans les compagnies associées et autres entités contrôlées conjointement avec d’autres parties ; en 2012-2013, ENL Investment, principale compagnie associée du groupe, avait enregistré des profits exceptionnels en « one-off » suite à l’acquisition d’une part de contrôle dans le groupe Rogers ; 3) le retard dans la vente des terres considérées comme « non-stratégiques » pour le groupe. Cependant, en 2013-2014, le groupe a pu comptabiliser un montant de Rs 264 millions représentant une « one-off recognition » des droits de conversion des terres. Cette enveloppe a permis de compenser en partie la baisse des « fair value gains » et des parts de profit des compagnies associées.
Le groupe annonce que ses actifs totaux ont augmenté de Rs 4,3 milliards suite à la réévaluation de ses biens immobiliers. ENL Land Ltd dispose d’une Land Bank qui indique avec une plus grande précision les parcelles de terre qui sont utilisées et les projets spécifiques qui y sont mis en chantier. La direction du groupe soutient que les assises financières demeurent solides, cela en dépit d’une hausse de 36 % du niveau d’endettement net à Rs 2,2 milliards. Ces ressources financières ont été consacrées à des projets qui, affirme-t-on, seront bénéfiques dans le moyen à long terme.
Dans la revue des activités sectorielles, la division d’ENL Agribusiness fait ressortir que, malgré une production sucrière stable, le prix du sucre a été sous pression. ENL Agribusiness a terminé l’année financière avec des profits nets de Rs 54 millions contre Rs 131 millions en 2012-2013. « The threat of further cuts in sugar price undoubtedly renders the situation much more difficult and challenging », déclare Jean Raymond Hardy, le Chief Executive Officer (CEO). ENL Agribusiness aura à trouver des moyens pour réduire ses coûts tout en accélérant le développement d’autres activités agricoles.
Pour ce qui est de l’immobilier, une croissance d’environ 80 % des revenus a été notée. Outre l’apport de Cogir, il y a eu des décisions stratégiques importantes telle la vente des centres commerciaux et des parts (50,1 %) détenues dans Bagatelle Mall à Ascencia, le plus gros fonds immobilier. ENL Land Ltd annonce que des opportunités existent pour des synergies additionnelles avec Ascencia, notamment après la fusion d’EnAtt et de Foresite en juillet 2014. Des développements immobiliers majeurs sont annoncés avec les projets suivant : Minissy Development, construction d’appartements à Bagatelle, et celui de Decocity dans la même région, en face du centre commercial. Signalons que le pôle immobilier a dégagé en 2013-2014, des bénéfices nets de Rs 384 millions contre Rs 879 millions en 2012-2013.
Le CEO de la division d’ENL Property, Gilbert Espitalier-Noël, se dit satisfait de la transaction conclue par ENL Property avec Ascencia, ainsi que de la fusion entre EnATT et Foresite. Le groupe ENL Land dispose aujourd’hui de l’expérience et de l’expertise requises pour une gestion des plus efficaces de son portefeuille de biens immobiliers tant à Maurice qu’en Afrique de l’Est.
Pour ce qui est de la performance de la division Land and Investment, les bénéfices nets se sont élevés à Rs 394 millions en 2013-2014, en légère augmentation par rapport au précédent exercice financier (Rs 380 millions). Cette division dispose dans sa Land Bank environ 14 600 arpents excluant les terres converties.
ENL Land Ltd a mis en route en juillet 2014 un nouveau plan de développement stratégique pour les trois prochaines années. Ce plan vise à la consolidation des secteurs d’activités existants et l’accélération des projets d’expansion d’autres secteurs.