Après l’Intellectual Property Promotion Scheme lancé l’année dernière visant à encourager les investissements dans la recherche et le développement grâce une gestion efficace de la propriété industrielle, le Mauritius Research Council ouvre aujourd’hui un Inventor’s Open Day en vue d’informer les parties concernées sur l’importance de promouvoir la propriété industrielle. Plusieurs conférenciers y apporteront un éclairage à ce sujet.
« La protection des droits de propriété industrielle augmente l’efficacité avec laquelle l’activité inventive et l’innovation peuvent être gérées et exploitées », indique le Mauritius Research Council (MRC). Pour l’institution, cette action encourage à investir dans la recherche, le développement et la commercialisation sans craindre que ces investissements soient affectés par les concurrents.
En vue de donner une impulsion à la créativité, l’innovation et l’investissement, le ministère de l’Éducation tertiaire a demandé au MRC de proposer des mesures qui encouragent les individus, entreprises, industries et institutions de recherche et de développement à tirer profit de la protection et des facilités offertes par le système de propriété industrielle dans le pays. Dans ce contexte, l’institution a lancé en 2011 l’Intellectual Property Promotion Scheme. Ce nouveau concept bénéficie de la collaboration de l’Industrial Property Office.
L’Intellectual Property Promotion Scheme porte sur des patents, les dessins et modèles industriels comme principaux outils de propriété intellectuelle pour protéger l’innovation. La promotion des patents vise à encourager la participation de tous les domaines de la technologie, impliquant des individus, des entrepreneurs, des petites et moyennes entreprises, l’industrie, les scientifiques et les chercheurs, à demander un brevet pour protéger leurs innovations. Il vise également à impliquer une activité inventive afin de résoudre un problème technique qui peut être exploité commercialement.
La promotion des dessins et modèles industriels a pour objectif de compléter la protection et l’exploitation de l’innovation à Maurice en encourageant la participation du public et privé pour la protection des dessins et modèles industriels, que ce soit de la forme, la configuration ou le modèle qu’ils ont créé et qui peut être appliqué à un objet par un procédé industriel. L’atelier de travail d’aujourd’hui devait mettre l’accent sur les droits de propriété industrielle et débattre de son importance. La rencontre a aussi pour but de sensibiliser les investisseurs à l’utilisation de la propriété industrielle.
Par ailleurs, les Business Angels Forums 2011, à l’initiative du ministère de l’Éducation tertiaire, pour encourager la recherche et l’investissement, ont permis à une dizaine d’innovateurs mauriciens d’entamer des négociations avec des investisseurs. C’était aussi l’occasion pour les institutions universitaires et de recherche de collaborer avec des entreprises et institutions pour la promotion de l’innovation. Parmi se trouvaient Enterprise Mauritius, le National Productivity and Competitiveness Council et le Board of Investment.