Le Mauritius Turf Club, en collaboration avec la Gambling Regulatory Authority, a procédé à des tests inopinés durant la dernière semaine de janvier et la deuxième semaine du mois en cours, qui ont révélé pas moins de 19 cas de chevaux trouvés positifs à des substances prohibées en compétition.

Du Zylpaterol a été décelé dans le sang des coursiers venant des yards de Ramapatee Gujadhur, Ricky Maingard, Vincent Allet, Alain Perdrau, Preetam Daby, Raj Ramdin et Praveen Nagadoo. Si l’hypothèse de contamination au niveau de l’alimentation est évoquée dans un premier temps, en revanche, une enquête est en cours pour faire la lumière sur ce sujet à moins d’un mois de l’ouverture officielle de la saison hippique 2019.

Le communiqué conjoint MTC-GRA, émis ce lundi 25 février, écrit entre autres que « Out of competition testings resulted in the detection of an illicit substance, namely Zylpaterol, in the sample of 19 horses… », « representatives of both organisations were dispatched right away to obtain feed samples from various stables, and on Monday 25th the MTC and the GRA were advised that a number of the feed samples have tested positive for the substance in question… », « all trainers have been informed of the situation and the MTC has opened an investigation into the matter… ». Affaire à suivre.