La 25e édition du meeting de l’océan Indien qui se tient traditionnellement à l’île de La Réunion a été très bénéfique pour les nageurs locaux qui ont réalisé de très belles performances. Comme à son habitude Bradley Vincent a fait honneur au pays avec deux médailles d’or notamment au 50 m nage libre et au 100 m nage libre. Décidément le petit frère de Melissa Vincent est promis à un très bel avenir.
Le jeune homme a déjà marqué la natation mauricienne de son empreinte car jamais on a vu un nageur avec tant de talent dans l’île et il est clair que le plus beau reste à venir. A chacune de ses sorties, il améliore ses chronos ce qui démontre que c’est un bosseur. Bradley Vincent ne fait jamais dans la suffisance il se surpasse tout le temps. A La Réunion il s’est imposé dans un temps record sur le 100 m nage libre avec un temps de 50″16. Il avait au préalable battu le record du 50 m nage libre en série (23″10) avant de s’adjuder la finale. En sus de ses deux médailles d’or il a aussi remporté une médaille de bronze au 50 m papillon avec un temps de 25″57. Belle moisson de médaille donc pour celui qu’ il y a un an était encore un inconnu.
Mathieu Marquet n’a pas été en reste. Le nageur du CAMO a été élu meilleur nageur de la région au nez et à la barbe des Réunionnais. S’il a souvent échoué au pied du podium dans ses différentes courses au 100 m nage libre il pris une belle deuxième place pour réaliser un doublé mauricien inédit. De plus, il a pulvérisé l’ancien record du 200 m 4 nages en série avec 2’09″88 (l’ancien record était de Herbert Couacaud avec 2’14″47). Cependant, il n’a pas pris part à la finale pour des raisons inconnues. D’autres nageurs se sont aussi illustrés à l’image de Yohan Lim qui s’est approprié le record des 16, 17 et 18 ans du 100 m nage libre en arrêtant le chronomètre à 52″44 sur le 100 m nage libre.  Un autre Yohan s’est aussi illustré, il s’agit de Yoan Peres qui est maintenant le meilleur performeur de la catégorie minime (55″24). En féminin, Elodie Poo Cheong  n’a pas démérité même si elle n’a pas fait de podium. Son record sur le 100 m nage libre en 57″47 doit être salué.
Oliver Ah Ching est aussi à ranger dans les catégories de ceux qui ont remporté une médaillé. Le sociétaire du CAMO a pris la troisième place dans la finale du  50 m brasse en 29″98. Parmi tous ces noms ronflant on notera aussi le nouveau venu Varen Lutchmanen qui a brillé dans les plus petites catégories. Pour un coup d’essaie il a parfaitement réussi à tirer son épingle du jeu. Sa médaille de bronze dans le 100 m 4 nages est un peu comme une cerise sur la gâteau.  » Le fruit de mon travail a payé. Je m’entraîne cinq fois la semaine avec mon club et une fois avec le pole espoir. Ce n’est pas facile de gérer tout ça avec les études mais cette médaille m’encourage à perséverer, » a déclaré le jeune nageur. Et dire qu’il n’aurait peut-être pas été du voyage si ce n’est l’aide des différents sponsors.
« Je tiens à remercier Jean-Marc Santucchi, Raman Peerbaccus, Rama Valayden, le Restaurant Bella Amigos et toute ma famille ainsi que mon club qui m’ont permis de réaliser ce rêve. J’ai une pensée spéciale pour Emile Yvon mon premier entraîneur qui a fait naître en moi la passion de la natation. Participer à ce meeting a été très bénéfique pour moi et en plus je n’ai pas nagé dans mes épreuves de prédilection que sont la brasse et le dos. C’est très impressionnant… je n’ai jamais vu de piscine aussi grande et la compétition est très relevée, » a affirmé ce dernier. Ce jeune nageur qui est étudiant au collège Mahatma Gandhi a un bel avenir devant lui cependant il faudra qu’il continue à travailler très dure.