Harold Lai fera son baptême du feu en tant que président de la Fédération mauricienne de natation (FMN) à un grand événement à l’occasion des 15es championnats du monde de natation à Barcelone avec une participation au congrès de la Fina (le 26 juillet). Les compétitions dureront quant à elles du 28 juillet au 4 août.
Il considère que le rendez-vous barcelonais est à la fois une opportunité sportive pour les nageurs et stratégique pour lui en tant que dirigeant de fédération. Il aura l’occasion de rencontrer les dirigeants de la Fédération internationale de natation (Fina) et ceux de la Confédération africaine de natation (Cana).
Il assistera d’emblée au congrès de la Fina prévu le 26 juillet. « Ce sera un rendez-vous important pour moi puisque j’aurai l’occasion d’y assister en tant que président et comprendre le fonctionnement. Il ne fait pas de doute que ma présence sera un plus pour la natation locale », déclare le président de la FMN.
Il a d’ailleurs déjà pris contact avec le président de la Fina, Julio Maglione, pour nouer les liens et pour parler du développement de la natation locale. « J’ai obtenu une réponse du président de la Fina quant à notre éventuelle rencontre. Tout porte à croire que les choses bougent dans la bonne direction et je souhaite que cela se matérialisera. Outre le congrès, je vais en profiter pour étendre mes relations avec la Cana et les présidents des autres pays africains, notamment l’Afrique du Sud, et l’Asie. Tout cela afin de faire avancer la discipline à Maurice. »
Harold Lai estime que la natation a repris du poil de la peine avec la nouvelle équipe en place depuis l’assemblée générale élective le 6 avril dernier. « Nous avons une équipe motivée et soudée. Depuis notre arrivée, nous avons organisé au moins quatre compétitions, cela assorti du championnat national. Notre objectif est de permettre aux nageurs d’évoluer davantage. »
En ce qui concerne la participation de trois nageurs (Bradley Vincent, Mathieu Marquet et Heather Arseth) aux Mondiaux de Barcelone, le président de la FMN est persuadé qu’ils réaliseront de belles performances. « Depuis la reprise des compétitions, nous avons été témoins de plusieurs records. J’estime que nos représentants vont en faire autant à Barcelone puisqu’ils seront tirés vers le haut par d’autres nageurs. Il devrait y a voir des records. »
Soulignons que Vincent et Marquet, accompagnés du DTN Philippe Pascal, mettent le cap sur Barcelone demain. Harold Lai, lui, quitte le pays mercredi. Quant à Arseth, elle mettra le cap sur l’Espagne depuis les États-Unis.