“L’enjeu, se eski nou ‘le bann Jugnauth revinn o pouvwar”, a déclaré Navin Ramgoolam à un congrès de l’Alliance Nationale à Mahébourg au No 12. Il a estimé que ces élections sont “tro danzere pou koupe transe”.

Il a de nouveau parlé de politique de rupture, nécessaire a un véritable changement, a-t-il déclaré. “Vot pou enn morisien ki pou defann zot lintere. 50 an apre lindepandans, inn ler pou nou viv ansam”.

Pour Xavier-Luc Duval, “notre programme est le meilleur depuis l’indépendance”. Il a félicité le peuple mauricien pour sa “patience” avec “sa bann laryaz” à la tête du pays.

« La flamme de la liberté s’allume », a soutenu Arvin Boolell, qui a fait l’éloge des trois candidats de la circonscription No 12. « C’est une équipe solide avec un programme qui emmène vers une politique d’intégration et de social”.

Le candidat Avinash Bissessur a estimé que dans une équipe, il faut une balance entre anciens et jeunes. « Sa kanpagn-la axe lor bann zenn. Nou bizin form bann atlet dan Mahebourg », dit-il.

Richard Duval est notamment revenu sur les mesures annoncées par l’Alliance Nationale.

Ritish Ramfull, lui, a affirmé que le gouvernement s’était fixé comme objectif de “fermer Ramgoolam”.