Quelque 10 000 maisons en cinq ans. C’est ce qu’avait promis l’Alliance Lepep dans son manifeste électoral. Lors de son bilan de l’année 2017, le ministre Showkutally Soodhun est venu révéler que 1 063 maisons de la NHDC ont été construites depuis 2015. Il a toutefois insisté sur le fait qu’il a des projets pour plus de 10 000 unités jusqu’en 2019. Plusieurs d’entre eux sont en cours sur plusieurs sites et l’Inde apportera sa contribution pour 2 150 unités au coût de Rs 3,4 Mds. Il est également revenu sur la régularisation de la situation des squatters ainsi que la construction de nouvelles maisons à Longère Tôle, Baie-du-Tombeau.
Quelque 1 063 maisons construites de 2015 à ce jour sur 35 sites et un investissement de Rs 1,1 Md. Tel est le bilan du logement fait hier par le ministre de tutelle, Showkutally Soodhun. Pour 2018, il est prévu de construire 1 520 unités sur 26 sites au coût de Rs 2,3 Mds. Et jusqu’à 2019, 2 173 autres maisons de la NHDC sont prévues sur 16 sites pour un investissement de Rs 3,5 Mds. Certains de ces projets de construction seront financés par l’Inde et la compagnie indienne NBCC India Ltd sera responsable des travaux.
Comme chaque année, Showkutally Soodhun a réalisé le bilan de ses réalisations au ministère des Terres et du Logement. Rappelant d’abord que les maisons de la NHDC sont passées de 30-39 m2 à 50-60 m2, il a insisté sur la nécessité d’offrir un logement « décent » d’au moins deux pièces aux bénéficiaires. Depuis 2015, 1 063 unités de logement de ce type ont ainsi été construites. Rappelons toutefois que l’Alliance Lepep avait promis la construction de 2 000 maisons par an portant le total à 10 000 unités sur cinq ans.
Showkutally Soodhun se dit toutefois satisfait d’avoir pu trouver des solutions à des problèmes « datant de longues années », comme celui des squatters et la situation à longère tôle, à Baie-du-Tombeau. « Ces personnes sont là depuis le cyclone Carole. Pourtant, il y avait un Premier ministre dans cette circonscription pendant plus de dix ans ! Nous allons construire 150 unités pour les habitants de Longère Tôle, Baie-du-Tombeau, au coût de Rs 225 M. L’église catholique aidera notamment à la formation et à l’encadrement des bénéficiaires, car il faut aussi avoir de la discipline. Outre les maisons, les bénéficiaires auront droit à une crèche, à un terrain de foot et à un espace social. »
Concernant les différents projets de logements d’ici 2019, le ministre devait aussi préciser que l’Inde apportera son aide à hauteur de Rs 3,4 Mds pour 2 150 unités. « Les maisons seront situées à Dagotière et Mare-Tabac. Dans la première phase, on comptera 1 062 maisons. C’est la firme NBCC India Ltd qui s’occupera de la construction. »
Par ailleurs, des travaux aux appartements de la NHDC sont en cours. Quelque 2 672 unités sur cinq sites ont déjà été réhabilitées pour un montant de Rs 220 M. La réhabilitation de 4 283 autres unités pour un investissement de Rs 520 M est prévue d’ici 2018.
En ce qui concerne les baux résidentiels, 625 familles en ont bénéficié de 2015 à ce jour. Quelque 327 autres ont été renouvelés. Depuis l’arrivée du nouveau gouvernement, 669 squatters ont vu leur situation régularisée.
Showkutally Soodhun est également revenu sur les différents projets de développement à travers l’île, notamment dans le secteur touristique, pour lesquels des baux ont été octroyés. Il a insisté sur la nécessité de promouvoir le développement dans certaines régions, comme dans le sud, afin de favoriser la création d’emplois.