Des préjugés tenaces et un manque de confiance des parents avaient contraint les autorités il y a quelques années à fermer le SSS Marcel Cabon, collège d’État pour garçons situé à Barkly à Beau-Bassin. Dans le cadre de la réforme de l’éducation, le ministère de l’Éducation a décidé de rouvrir les portes de cet établissement l’année prochaine. Les recteurs des collèges d’État saluent cette décision et souhaitent que le collège devienne « un modèle d’intégration » conformément à la philosophie du Nine-Year Schooling.
Ouvert à l’époque où Kadress Pillay était ministre de l’Education, la SSS Marcel Cabon flambant neuve et bien équipée n’avait pas fait long feu. Une population estudiantine trop nombreuse (plus d’un millier d’élèves) à ses débuts, et difficile à contrôler, donnant du fil à retordre à la direction de l’établissement, couplé à d’autres problèmes sociaux dans l’environnement de l’école ont résulté en de sérieux problèmes d’indiscipline. Il y a eu par la suite de nombreuses critiques acerbes venant de parents d’élèves et de membres du personnel à l’égard des autorités sur la gestion de l’établissement et par rapport aux problèmes extrascolaires influant sur le bon fonctionnement de l’école. Sans compter les préjugés véhiculés à l’époque sur l’endroit en raison du problème de drogue. Tous ces facteurs ont porté un rude coup à la réputation de ce collège d’Etat. Devant la baisse drastique de demandes d’admissions en Form I et les protestations récurrentes des profs contre leur transfert vers cet établissement de Beau-Bassin, le ministère a procédé à un “phasing out” graduel de l’école.
Dans le cadre de la réforme du secondaire, qui entre en vigueur l’année prochaine, la SSS Marcel Cabon figurera à nouveau sur la liste des collèges de la zone 2 (s’étendant de Coromandel à Flacq) admettant les élèves en Grade 7 (Form I) l’année prochaine. Pour l’heure, le John Kennedy College (une National School), situé à Vuillemin, est le seul collège d’Etat pour garçons dans les régions de Beau-Bassin à Coromandel.
La nouvelle de la réouverture de Marcel Cabon SSS est en général bien accueillie du côté des recteurs des collèges d’Etat. « C’est une bonne chose que le ministère ait décidé de rouvrir ce collège. D’une part, c’est bon pour la région et, de l’autre, les parents habitant Rose-Hill, Beau-Bassin et Coromandel ont un choix additionnel », dit Soondress Sawmynaden, président du syndicat des recteurs/assistants-recteurs des collèges d’Etat. Ce dernier affirme que l’école bénéficie d’un « bon cadre physique ». Et le président de ce syndicat de poursuivre : « L’école est en bon état. Il y a beaucoup d’espace et le collège est déjà équipé de certaines facilités pédagogiques et récréatives. Il faudrait tout simplement procéder à un inventaire des lieux pour voir ce qu’il faut améliorer et apporter de plus dans le cadre de sa réouverture. » Les membres de ce syndicat soulignent la « nouvelle page » qui s’ouvre pour la SSS Marcel Cabon et affirment que l’école « repartira sur de nouvelles bases ».
« Il s’agit d’un nouveau départ pour Marcel Cabon. Nous regardons l’avenir avec confiance au lieu de s’attarder sur ce qui n’a pas marché », est d’avis un autre dirigeant de ce syndicat. « Un changement de mentalité et d’attitude est nécessaire à tous les niveaux, de la base au plus haut échelon de l’administration », prône cet interlocuteur. « Il ne faut stigmatiser cette école. Les parents doivent comprendre que ce sont les mêmes profs ayant les mêmes qualifications qui travaillent dans les collèges d’Etat », soulignent les dirigeants du syndicat des recteurs. Ces derniers insistent sur l’importance de la participation de l’ensemble de la communauté scolaire – parents, élèves, profs, stakeholders de la région, administration de l’école – pour la réussite de cette école. « Avec une bonne gestion de l’école et un bon encadrement des élèves et des profs, ce collège donnera des résultats à l’avenir. On souhaite que Marcel Cabon devienne un modèle pour l’intégration de tous élèves dans le cadre de la nouvelle philosophie de l’éducation », lance Soondress Sawmynaden.