Les amateurs de pains et de bonne pâtisserie française peuvent désormais compter sur une nouvelle enseigne : la « Ronde des pains », qui vient d’ouvrir à Pointe-aux-Canonniers. Étaient présents pour l’occasion le ministre du Tourisme Michael Sik Yuen ainsi que les directeurs de la compagnie Deligel Eric Ng Tin Sze et du Moulins de Paris Christian poirot.
Le secteur de la boulangerie / pâtisserie s’est enrichi d’une nouvelle enseigne depuis hier à Pointe-aux-Canonniers : la Ronde des pains, qui a été inaugurée en présence du ministre du Tourisme Michael Sik Yuen, du directeur du Moulins de Paris Christian poirot, ainsi que d’Eric Ng Tin Sze, directeur de la compagnie Deligel, qui est derrière l’initiative. Ce dernier se dit d’ailleurs « très honoré » de pouvoir proposer cette enseigne aux Mauriciens. « Je voudrais que les gens puissent goûter un peu de la France à travers nos produits. Mon objectif : que chaque Mauricien puisse savourer un croissant français ! »
Créée en 1986, la boulangerie est en fait un réseau d’artisans boulangers indépendants regroupant plus de 1 800 adhérents en France et 150 en Europe. Depuis quelque années, l’enseigne s’est installée à La Réunion, qui compte aujourd’hui 7 succursales alors qu’une 8e est attendue en fin d’année. À Maurice, la Ronde des pains proposera une dizaine de variétés de pains ainsi que de la pâtisserie française. Quant au personnel, il a été formé par des ressortissants français, dont fait partie Dominique Gentil. Un employé explique : « Je suis très content d’avoir pu suivre cette formation. Ce métier me fascine énormément. »Tout en avouant avoir « appris les difficultés de ce métier », il ajoute fièrement : « Je suis très heureux de présenter mes pâtisseries aujourd’hui. »
Dans son discours, le directeur du Moulins de Paris Christian Poirot a salué le partenariat entre la compagnie Deligel et la Ronde des pains. « C’est une enseigne très connue en France. Notre avantage est que l’on utilise notre propre farine. Il faut en effet savoir qu’en France, tous les pains ne contiennent pas la même farine. C’est ce que l’on a notamment voulu apprendre aux apprentis mauriciens. »
Sans compter qu’il y a pain et pain, la différence tenant principalement au goût. « Nous avons beaucoup misé sur la qualité. La Ronde des pains est une boulangerie haut de gamme, où sont proposés des produits de qualité tout en jouant évidemment sur la présentation. Nous avons le goût des choses bien faites. »
Intervenant ensuite, le ministre du Tourisme a rappelé que « les Mauriciens commencent à prendre conscience de l’importance de bien se nourrir ». Michael Sik Yuen poursuit : « Le pain et un aliment très important et je suis très heureux de compter désormais une boulangerie française » dans notre paysage gastronomique. « Nous avons aussi beaucoup de chance de pouvoir apprendre du savoir-faire français. »
Rendez-vous est donc pris à Pointe-aux-Canonniers. Dans un décor typiquement parisien, les fins gourmets seront certains de trouver des produits frais issus de farine importée directement de France.