Nombreux sont ceux de la communauté sino-mauricienne à s’être réunis à la Pagode Kwan Tee, à les Salines, ce matin à Port-Louis, pour la célébration du Nouvel an chinois, et afin de commencer la nouvelle année sous les meilleurs auspices.

Prières, danse du dragon et pétards ont été au rendez-vous pour accueillir comme il se doit l’année du cochon et laisser derrière celle du chien de terre.

Les lieux étaient parfumés par des bâtonnets d’encens, et comme le veut la tradition lors de la fête du Printemps, de nombreuses familles ont fait le déplacement pour prier, rendre hommage, et faire des offrandes. Pour le bonheur des petits et grands, le rituel s’est clôturé par la danse du dragon, entre gong, cymbales, tambours et les traditionnels pétards rouges pour chasser les mauvais esprits.

Selon les croyances populaires chinoises, le cochon est un symbole de chance et de prospérité.