La National Transport Corporation Employees Union (NTCEU) a rencontré la presse ce mercredi, afin d’exprimer son mécontentement suite au « silence radio » du ministère après sa rencontre avec les syndicats. Pour Reeaz Chuttoo, négociateur syndical de la NTCEU, il y a un « flou total » sur l’avenir des travailleurs du transport à l’approche du Metro Express.

Reeaz Chuttoo, rappelle que le ministre du Transport, Nando Bodha, « s’est contenté de dire qu’il n’y aura pas de perte d’emploi, mais sans préciser comment les emplois seront préservés ».

Le négociateur de la NTCEU avance ainsi son intention d’inviter les autres syndicats à faire cause commune. « Il ne faut pas prendre les travailleurs du transport pour des imbéciles. Si le ministre ne trouve pas de solution aux problèmes, les travailleurs n’auront d’autres choix que d’aller vers une grève comme en 2013 », dit-il.

Le négociateur s’interroge également sur le recrutement des futurs chauffeurs du Metro. Selon lui, 79 chauffeurs devaient être recruter et formés par des Singapouriens, mais aucune indication à ce sujet n’a été transmise par le ministère du Transport pour le moment. « Nous sommes déjà en février et les premiers tests sont prévus en juin. Il est prévu que le métro soit sur les rails en septembre. Quand va-t-on donc recruter ces chauffeurs et les former ? », se demande Reeaz Chuttoo.