A jour J–24 de l’échéance de l’émission du Zero-Coupon Debentures pour le remboursement des victimes de l’opération Daylight Robbery, avec l’écroulement de l’empire Dawood Rawat, les choses se précisent. Ainsi, 563 détenteurs de police d’assurance sous le Super Cash Back Gold de la BAI, avec un potentiel de placements de Rs 3 milliards, n’ont aucune chance de se faire rembourser au 30 juin prochain. En ce début de semaine, la cagnotte constituée pour cette opération de Debentures devrait être de l’ordre de Rs 4 milliards avec la conclusion du deal avec Britam (Kenya) alors que des tractations sont toujours en cours par rapport à la vente de la clinique Apollo-Bramwell pour un montant de Rs 2,1 milliards à Omega Ark plc International de Londres.
Des informations disponibles confirment que 523 dossiers ont été transmis à la Financial Intelligence Unit à des fins d’enquête sous la Financial Intelligence and Anti-Money Laundering Act pour d’éventuels délits de “Money Laundering”. Ces cas représenteront des placements variant entre Rs 2,8 milliards et Rs 3 milliards, selon des sources dignes de foi. L’un des cas les plus célèbres, et constituant le “Talk of the Town”, demeure les Rs 110 millions, soit Rs 90 millions sous le Super cash Back Gold et Rs 20 millions de dépôts à l’ex-Bramer Banking Corporation Ltd, au nom d’un proche d’une VVIP proche du gouvernement de L’Alliance Lepep.
Les premiers détails de ces Rs 3 milliards de Black Money présumés, sous forme de placements au Super Cash Back Gold, pourraient tomber dans le domaine public après le 30 juin, date à laquelle devrait se faire l’émission de Debentures à hauteur de 20%, même si dans les milieux du ministère des Services financiers, l’on avance que cette première tranche de remboursement pourrait être supérieure à la barre de 20%.?Ainsi, en ce début de semaine, l’opération de recouvrement des fonds exécutée par le Special Administrator de la BAI Co (Mtius) Ltd and Related Entities pourrait se traduire par une cagnotte de Rs 4 milliards. En effet, le deal de la vente de 23% des actions de la BAI au sein de Britam Kenya pour un montant de Rs 2,6 milliards devra se concrétiser d’un moment à l’autre avec une Announcement formelle sur la Nairobi Securities Exchange à ce sujet. Ces fonds viendront compléter  les Rs 1,4 milliard déjà récupérées.
Néanmoins, le point noir à ce tableau concerne la vente de la clinique Apollo-Bramwell au coût de Rs 2,1 milliards. Le Preferred Bidder d’Omega Ark plc se fait toujours attendre pour verser le montant agréé dans un Escrow Account à la Mauritius Commercial Bank. Des consultations sont prévues au ministère des Finances en ce début de semaine alors que le déplacement des responsables d’Omega Ark plc pour la signature du contrat d’acquisition n’a pas encore été fixé, même s’il était annoncé à plusieurs reprises dans le passé…