Le Shravan Mass, mois dédié à la dévotion du dieu Shiva a débuté dimanche dernier avec le Guru Purnima et prendra fin avec la célébration du Raksha Bandhan. Le pandit Maheswarnath Doobay, le directeur du Maheswarnath Doobay Spiritual Practice Institute et prêtre officiant au Shiv Sagar Mandir d’Allée Brillant est d’avis que ce mois nous permet de progresser sur la voie spirituelle, « de nous purifier, de nous connecter à Dieu et d’assurer le progrès métaphysique ».
Le Shravan Mass apporte également la paix et l’harmonie au sein de la famille et la société et permet de combattre les fléaux. Selon lui, il faut faire la distinction entre la sagesse et l’intelligence et a cité l’exemple de la famille de Shiva où les hommes et les animaux vivent en parfaite harmonie.
La récitation des mantras védiques permet au dévot de se ressourcer, de développer son énergie vitale et de dégager des vibrations permettant la purification du corps, de l’esprit et des pensées. Le mantra Om Namah Shivaya constitue le mot de passe pour effacer les péchés des naissances antérieures. Dieu existe en plusieurs formes et se manifeste de différentes façons. Cependant, Shiva, qui est éternel et omniprésent, assure le progrès matériel et aussi l’élévation spirituelle du dévot. Les offrandes comme le bel patra et l’abhisegam sont nécessaires pour effacer les péchés et bénéficier de la bénédiction de Shiva.
Selon le pandit Doobay, tous les êtres sont liés avec Dieu par une relation éternelle, mais sous l’emprise du matérialisme, ils oublient complètement Dieu et le lien qui les rattache à lui. Les actes purifiés et dévotionnels sont nécessaires pour combattre les fléaux.