“Li danzere ki alor ki parlman inn disoud, MBC inn vinn saki li ete”, a déclaré Patrick Assirvaden, candidat de l’Alliance Nationale au No 15. “Zame dan listwar Moris okenn parti inn fer MBC zwe sa rol-la”, a-t-il ajouté à un congrès dans sa circonscription ce mardi 22 octobre.

Au directeur de la télévision nationale, il a déclaré que “li pe fer zafer kriminel. Saki li pe pase dan 7h30 toulezour, li pe expoz li a prizon”.
Patrick Assirvaden a soutenu que “ena enn lekip MSM/ML ki pa pe respekte okenn institision dan Moris. A commencer par la police, devenue un paillasson du MSM.”
Patrick Assirvaden a déclaré avoir “peur” pour Navin Ramgoolam quand les Jugnauth sont au pouvoir, en raison des subterfuges qu’ils pourraient utiliser à l’encontre du leader rouge, devait-il concéder.
De son côté, Navin Ramgoolam a relaté s’être rendu aux funérailles d’un jeune au No 10, ce dernier étant décédé “de la drogue”, a-t-il affirmé. “Ou krwar enn koinsidans si kan Jugnauth o pouvwar ladrog monte?” a-t-il questionné.
Xavier-Luc Duval, lui, a souligné la baisse de performance du secteur cannier, textile et touristique sous le règne du gouvernement sortant. Il a alerté quant à la précarité des emplois dans le textile, qui affecterait “45 000” personnes.
Concernant la BAI, Xavier-Luc Duval a fait de graves allégations contre KPMG.
Kushal Lobine, candidat au No 15, devait encourager la foule à voter en bloc pour l’Alliance Nationale afin de barrer la route aux Jugnauth et empêcher ce pays de “devenir une dictature”.
Tangavel Thoda, candidat au No 16, avait ceci à demander à Nando Bodha : “Kot to bilan? Nou’nn pei twa pandan 20 banane kouma depite. Dir mwa ki to’nn fer”.
“Vous aurez un jugement à rendre le 7 novembre”, a affirmé Cader Sayed Hossen, candidat au No 15. “Ils vous avaient promis le miracle économique et 20 000 emplois par an. Mais ils n’en ont créé que 14 000 en cinq ans selon le bureau des statistiques”, a-t-il ajouté. “Voilà le miracle économique”.
“Ils vous avaient promis de régler le problème de Law and Order à Maurice”. Mais les vols, agressions, vols, entre autres, “ont augmenté”, a-t-il relevé.