Une chose est sûre, Swapneel Rama n’oubliera pas de sitôt sa première participation dans le Maiden. Le moins que l’on puisse dire, c’est que la prestation du cavalier mauricien, en selle sur Skippyjon Jones dans le Ruban Bleu, avait enflammé les débats sur la toile mais la première cravache de l’entraînement Merven a préféré, à juste titre, let his racing do the talking, samedi dernier, en ramenant un nouveau gagnant pour son entraîneur, à savoir Apple Pie dans The Phumelela International Trophy.  
La déception du Maiden est à présent derrière lui et c’est vers l’avenir que se tourne désormais Swapneel Rama, qui a enregistré son 14e succès de la saison avec Apple Pie, le deuxième de ce coursier cette année mais le premier sous ses nouvelles couleurs. Une victoire somme toute attendue si l’on se fie aux dires de son cavalier. « Je pense que les 1365m étaient un peu justes pour Apple Pie la dernière fois. Il était un peu one-paced et c’est la raison pour laquelle nous l’avons aligné sur un 1500m aujourd’hui. C’était un petit champ et j’a préféré le garder en one-off vu que c’est un grand gabarit ».
« Je dois dire qu’on lui accordait une très bonne chance malgré la présence de Seven Fountains et Direct Approach. Il m’avait donné entière satisfaction à l’heure des galops mardi et jeudi matin. Au final, il ne m’a pas déçu. Je suis très content pour ses propriétaires qui fêtent la première victoire de leur poulain au sein de notre entraînement », devait-il poursuivre. Patrick Merven avait tenu à peu près le même discours lors de son intervention d’après-course plus tôt dans la journée. « Apple Pie avait couru une fois avec nous auparavant et il avait trébuché au départ. Il s’était désintéressé de la course par la suite et on était un peu déçu de sa prestation. Je pense qu’il était un peu mieux cette fois mais il faut aussi dire que le lot était un peu plus à sa portée aujourd’hui. Même si on craignait les chevaux de Ramesh et Soun Gujadhur, on était assez confiant en ses chances ».
« Donnie Brasco m’a beacoup impressionné »
S’il est vrai qu’Apple Pie était la première chance de Swapneel Rama pour ce 23e acte, on ne peut cependant passer sous silence la courageuse prestation de Donnie Brasco dans The SAA Princess Margaret Cup, la semi-classique du sprint. Bien qu’étant désavantagé au niveau du handicap, le petit sprinter de Patrick Merven a sorti une belle pointe de vitesse finale pour se glisser dans la bonne combinaison, de quoi laisser admiratif son jockey. « Donnie Brasco m’a beacoup impressionné. Je ne pensais pas qu’il pouvait courir ainsi, surtout à poids d’âge. Il a un très gros coeur, il donne tout le temps le meilleur de lui-même. Si c’était une course à handicap, il ne fait aucun doute pour moi qu’il aurait été un sérieux candidat pour la victoire ».
Al Romanov, un autre coursier arrivé en provenance du yard de Shailesh Ramdin, en était à sa première participation sous les couleurs de l’entraînement Merven. Avec une cinquième place à l’arrivée, sa course est à mettre aux oubliettes, surtout si l’on considère que ce fils de Captain Al n’avait pas eu toutes ses chances samedi dernier, étant incommodé par Lucky Valentine et The Real Hero peu après le premier passage du but. « Al Romanov a été sévèrement gêné en montée. Je ne pense toutefois pas que cela ait eu une grande incidence sur sa prestation. Il me donne l’impression d’avoir besoin de quelques courses additionnelles avant de retrouver son meilleur niveau ».
Fort Noble a, lui, pris la cinquième place de l’épreuve d’ouverture mais son jockey ne se fait pas de souci à son sujet « Fort Noble a fait sa course comme d’habitude. Il a terminé à la cinquième place mais je pense qu’il a les arguments pour se tirer d’affaire dans cette catégorie d’ici à la fin de la saison ». Quant à Keep Walking et High Accolade, ils paraîssent de plus en plus dépassés par les événements et il semblerait que l’heure de la retraite s’approche à grands pas pour eux.