Satisfait de son assemblée des délègues élargie mardi dernier, Paul Bérenger affirme désormais que c’est au MMM et son comité central de faire un follow-up afin d’aller vers les élections générales dans les meilleures conditions possibles.

Face à la presse ce samedi 5 mai pour sa conférence de presse hebdomadaire, le leader les mauves a d’abord commenté l’actualité de son parti. Paul Bérenger assure ainsi que le comité central, qui se réunis en ce moment, discutera du comportement qu’il qualifie « d’infecte » de Steve Obeegadoo dans une interview durant la semaine dans un quotidien.

Revenant sur l’appel de Pradeep Jeeha, expulsé du MMM le 21 avri, le leader des mauves estime que cette appel est tout simplement pour nuire au MMM. « Néanmoins, nous respecterons notre constitution qui souligne que dans un cas d’expulsion et s’il y a appel, celui-ci doit être devant l’assemblée des délègues dans un délai de deux mois. » Il ajoute d’ailleurs qu’il y a des personnes au sein de son parti qui veulent mette des bâtons dans la roue du MMM.

Paul Bérenger a également informé la presse que le comité central décidera de la date de l’assemblée de délègue pour l’élection d’un nouveau comité central. « Le bureau politique avait proposé le 29 juillet mais c’est possible que nous proposions une date plus proche. »

D’ailleurs, en ce qui s’agit du follow-up, le leader du MMM affirme qu’une équipe travaille en ce moment sur leur projet de société afin de préparer un nouveau programme électoral pour les prochaines élections générales.