L’ex-instructeur du Mauritius Institute of Training and Development (MITD) Narain Chedumbrum, dont le nom est cité dans des allégations de pédophilie, a été convoqué formellement pour interrogatoire Under Warning au Central CID. Ce rendez-vous, qui pourrait intervenir dans les prochaines 24 heures, fait suite à la déposition consignée par Sweety Pirthee, son ancienne épouse, qui a retenu les services de Me Yash Bhadain.
Les recoupements d’informations indiquent que cette prochaine audition Under Warning sera principalement axée sur les révélations de l’ancienne épouse au sujet des 1 218 appels téléphoniques et des 2 282 messages SMS enregistrés sur le numéro de téléphone cellulaire alloué à celle-ci. Dans un autre ordre d’idées, l’ancien instructeur du MITD sera confronté aux allégations de cette dernière à l’effet qu’il aurait exercé des pressions sur elle en vue de modifier de manière substantielle la teneur d’un affidavit juré en décembre de l’année dernière et faisant l’historique de la détérioration des relations au sein de ce couple, de même que les révélations au sujet des allégations de pédophilie.
Avec le rendez-vous fixé à demain, ce sera la première fois que l’ancien instructeur du MITD, qui compte dans son entourage des membres du gouvernement, dont les ministres Vasant Bunwaree et Sheila Bappoo, sera interrogé Under Warning alors que cette affaire a éclaté en novembre de l’année dernière. Cette convocation de Narain Chedumbrum constituera une première occasion pour des limiers du Central CID de Revisit toutes les allégations formulées par différentes parties depuis l’éclatement de ce scandale de pédophilie dans une des institutions sous le contrôle du ministère de l’Éducation.
Narain Chedumbrum devra expliquer les raisons pour lesquelles il a eu besoin d’utiliser le numéro de téléphone alloué à Sweety Pirthee pour faire et recevoir ces milliers d’appels et de messages SMS, notamment dans ses contacts avec cette jeune élève du MITD. L’authenticité de ces échanges téléphoniques a déjà été confirmée par le Central CID.
Néanmoins, l’aspect le plus compromettant de l’exercice de demain portera sur l’affidavit juré par Sweety Pirthee dans ses démarches en vue de saisir la Cour suprême d’une demande de divorce. Une partie des détails de ce document légal avait été dévoilée par le leader du MSM, Pravind Jugnauth, dans sa déposition du 3 janvier dernier. Narain Chedumbrum devra confirmer ou infirmer si à un moment donné, il aurait approché son ancienne épouse en vue de modifier ces détails.
Certaines sources avancent que des preuves de ces pressions existeraient sous forme d’enregistrements sonores de cette conversation cruciale. L’entourage de Narain Chedumbrum, qui nie de telles preuves, devrait être fixé sur cette question lors de cette prochaine séance d’interrogatoire au Central CID.