Le ministère de la Santé entreprend une étude de faisabilité en vue de la création de « half-way homes » destinées à accueillir les personnes âges souffrant de maladies mentales. La Mental Health Act est en cours d’amendement pour répondre aux nouveaux défis posés par l’incidence croissante des maladies mentales chez les personnes âgées découlant du vieillissement de la population mauricienne. C’est ce qu’a indiqué ce matin à l’hôpital Brown Séquard le ministre de la Santé Lormus Bundhoo, lors de la célébration de la journée mondiale de la Santé mentale qui a lieu chaque année le 10 octobre.
Quelque 450 patients âgés de plus de 60 ans souffrant de troubles mentaux chroniques sont internés à long terme à l’hôpital psychiatrique de Beau-Bassin. En outre les admissions des personnes âgées souffrant de maladies mentales ont augmenté de 2% à 4% dans certains hôpitaux régionaux. Parallèlement le nombre de patients âgés suivant un traitement comme « out patients » à l’hôpital Brown Séquard a connu une hausse de 1% en 2012.
La journée mondiale de la santé mentale met l’accent sur la sensibilisation des Mauriciens pour éliminer toute stigmatisation envers les malades mentaux et également pour encourager le diagnostic précoce. 5% des personnes âgées souffrent de démence dont l’une des formes est la maladie d’Alzheimer, indique le ministère de la Santé. Et selon les prévisions de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 4,7% des plus de 60 ans souffriront de démences, dont le nombre va doubler chaque 20 ans. « Il existe des traitements pour améliorer le confort des patients et prévenir la détérioration de leur état », affirme M. Bundhoo, néanmoins, constate-t-il, les personnes âgées atteintes de ces pathologies ne savent pas qu’elles souffrent de démence et ne recherchent pas de traitement ». Le ministère de la Santé a opté pour les soins mentaux de proximité dans la communauté et a créé des cliniques psychiatriques dans 16 Area Centres et a instauré des unités de soins psychiatriques dans les hôpitaux régionaux. Deux à trois psychiatres sont en poste dans chaque établissement hospitalier ainsi que des psychologues.
Actuellement, 22% des patients des « acute wards » de Brown Séquard sont des personnes âgées et 32% des malades séjournant à long terme dans cet établissement sont âgés de plus 60 ans. Selon l’OMS 20% des personnes âgées de plus de 55 ans souffrent de maladies mentales. Et 11,8% de la population mauricienne a plus de 60 ans. Le ministère de la Santé a lancé plusieurs plans pour encourager les personnes âgées à rester actives physiquement. Selon des études, les personnes ayant une activité physique à l’âge moyen (middle age) ont moins de risque de souffrir de démence.