Un accident spectaculaire s’est produit vers les huit heures ce matin sur la partie de l’autoroute entre le rond-point de Curepipe et celui de Camp-Fouquereaux, à la hauteur de la Doha Academy en direction de ce dernier village. S’il n’a heureusement fait ni victime ni blessé, cet accident a considérablement ralenti la circulation vers Phoenix et Port-Louis, particulièrement dense à cette heure matinale.
Une camionnette qui se dirigeait vers Port-Louis a freiné brutalement pour éviter un véhicule qui roulait devant lui. Ce semi-poids lourd, qui transportait une citerne sur son caisson, visiblement trop lourd pour un tel véhicule, a alors dérapé et s’est couché sur son flanc droit, obstruant les deux voies de l’autoroute. Vu la violence de l’accident, le véhicule ayant dérapé sur le flanc pendant une cinquantaine de mètres, cela relève du miracle qu’il n’y ait eu aucun casualty.
La police, mandée rapidement sur les lieux, a fait appel à ses collègues de la SMF pour évacuer la camionnette mais le camion-grue envoyé s’est avéré insuffisamment puissant pour cette opération. Deux autres camions-grues, appartenant à des professionnels de la région, ont été appelés pour pallier cela. Le premier s’est chargé d’évacuer la citerne et le deuxième, plus puissant encore, devait décoller la camionnette du sol et la poser après quelques opérations d’une grande dextérité sur le gros camion.
Pendant cette opération délicate, la police, bien organisée et un tantinet stressée, décongestionnait la circulation en utilisant la voie d’accès à la Doha Academy. Au bout d’une petite heure, la chaussée centrale était nettoyée et dégagée et la circulation retrouvait alors son cours normal.
L’un des motards présents sur les lieux de l’accident a tenu à remercier ces Mauriciens toujours disposés à aider lorsque la situation l’exige. Ainsi les deux camions-grues appelés à la rescousse sont venus épauler les hommes en uniforme à titre bénévole. Le civisme, cela existe parfois. Et c’est tant mieux.