Selon le Premier ministre et leader de l’Alliance de l’Unité et de la Modernité, Navin Ramgoolam, l’accord électoral entre le PTr et le MMM garantirait un pouvoir équilibré où toutes les composantes de la nation mauricienne seront représentées. « Il n’y aura plus de division dans le pays », a-t-il lancé devant les partisans rouges et mauves massés dans la cour du centre social de la localité. Pour sa part, le leader du MMM, Paul Bérenger, a affirmé que « nous avons fait cette alliance non seulement pour remporter les élections, mais pou fer gran kiksoz pou pei la ».