Stupeur et incompréhension au sein du Parti Mauricien Social Démocrate (PMSD). Cet après-midi, à l’issue du Bureau Politique des Bleus, qui s’est tenu dans le bureau du VPM, Xavier-Luc Duval, le Secrétaire-général du parti, Mamade Khodaboccus a, dans un rapide et déroutant communiqué à la presse, expliqué que «Michael Sik Yuen, qui n’était pas présent à notre BP, cet après-midi, a accepté de « step down » comme ministre du Tourisme. Il présentera, ultérieurement, sa démission.» Le SG devait ajouter : «Michael Sik Yuen nous a informé qu’il est et compte rester un membre du PMSD. Avec la nouvelle configuration, il va siéger comme back bencher. C’est ce qu’il nous a affirmé.»
Si le ministre Sik Yuen n’était pas présent au BP — «il a présenté ses excuses pour son absence», devait confirmer M. Khodaboccus, — en revanche, l’autre personne concernée par le conflit généré au sein du PMSD depuis vendredi soir, en l’occurence, Robert Desvaux était bien présent, a assuré le SG du parti.