La PNQ du leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, sur les inondations à Fond-du-Sac, a provoqué de vives turbulences à l’Assemblée nationale ce mardi matin, nécessitant l’intervention de la Speaker, Maya Hanoomanjee, à plusieurs reprises.

Xavier-Luc Duval a lancé à deux reprises « mille fois Baichoo ». Ce qui a amené le ministre de l’Environnement, Etienne Sinatambou (à qui était adressée la PNQ), à rappeler les défectuosités de la route Phoenix/Verdun.

Maya Hanoomanjee a été forcée de rappeler à l’ordre les parlementaires des deux côtés de la Chambre, s’engageant à suspendre la séance si les altercations entre parlementaires ne s’arrêtaient pas.

Aurore Perraud et Rajesh Bhagwan ont même été menacés d’expulsion.

« Do they sleep in my bed? ».

Le leader de l’opposition a demandé pourquoi le projet du Métro express « avance beaucoup plus vite » que la construction des drains. Le ministre de l’Environnement a précisé que le Disaster reduction and risk management a toujours été « une priorité pour le gouvernement. »

Etienne Sinatambou a annoncé que des compensations de l’ordre de Rs 1,7 million ont été payées aux sinistrés. Somme que le leader de l’opposition a considérée comme étant des « peanuts ».

A un moment donné, questionné sur les visites entreprises dans les lieux ayant connu des inondations, le ministre Sinatambou devait répondre « I have gone to many ». Ce qui a provoqué les railleries de l’opposition. Le ministre devait se défendre en lançant : « How do they know (…) Do they sleep in my bed? »

La séance de questions-réponses a pris fin dans le désordre alors que le leader de l’opposition invitait le ministre Sinatambou à l’accompagner à Fond-du-Sac ainsi qu’à Cité La Cure, où les sinistrés n’ont reçu aucune compensation.

Consultez la suite complète de la PNQ de ce mardi dans l’édition du Mauricien du 16 avril.