La CID de Port-Louis Sud enquête sur un cas de vol survenu au Centre Réfugiés Chagos, à Débarcadère, Pointe-aux-Sables. C’est Olivier Bancoult, président du Groupe Réfugiés Chagos, qui a rapporté le vol à la police de la région hier. Il avance que le délit a été commis samedi aux petites heures du matin. Six projecteurs (“spotlight”), propriétés de l’association et qui étaient fixés au mur, à l’arrière du bâtiment, ont disparu. Le bureau, lui, n’a pas été cambriolé.

Le préjudice s’élève à Rs 9 000. Les lieux étant couverts par des caméras de surveillance, le plaignant a visionné les images et devait noter qu’entre 4h40 à 5h15 samedi matin, un homme portant une casquette et un t-shirt à manches longues, a escaladé une porte à l’arrière du centre. Olivier Bancoult dit ignorer son identité mais avance qu’il pourra l’identifier lors d’une parade.

À cette fin, il a remis à la police les images de l’enregistrement vidéo. Une équipe du Scene of Crime Office, de l’Anti Robbery Squad, de la CID de Port-Louis et du Field Intelligence Office se sont rendus au centre pour un premier constat hier. Des empreintes ont été prélevées et envoyées pour analyse au Forensic Science Laboratory. Selon nos renseignements, les enquêteurs sont sur la piste d’un individu résidant la localité. L’enquête se poursuit sous la supervision de l’ACP Cally