Invité à commenter d’éventuelles alliances politiques durant l’inauguration d’un nouveau bureau de mariage, le jeudi 29 août, le Premier ministre suppléant, Ivan Collendavelloo, a affirmé vouloir laisser les évènements suivre leur cours.

« Je ne vais pas faire de commentaire mais constater les faits. Après viendra le moment, mais là c’est prématuré d’en faire. Il ne faut pas être pressé parce que cela peut se retourner contre soi par la suite », a-t-il soutenu.

Au lancement d’un nouveau prototype de convertisseur d’énergie des vagues, au Mauritius Oceanographic Institute le même jour, Ivan Collendavelloo a parlé des démissionnaires du MMM qui adhèrent désormais au MSM/ML. Le Premier ministre suppléant a affirmé qu’il ne faut afficher « ni tristesse ni joie » sur ce qui arrive aux mauves.

Questionné pour savoir s’il y a suffisamment de tickets pour tous ceux qui veulent se joindre à l’alliance gouvernementale, Ivan Collendavelloo a affirmé n’avoir entendu aucun démissionnaire dire qu’il quittait le MMM pour obtenir un ticket dans l’alliance gouvernementale.

Concernant Steven Obeegadoo, de la Plateforme militante, Ivan Collendavelloo a fait comprendre qu’il ne l’a « pas entendu dire » qu’il adhérait à l’alliance gouvernementale dans le but d’obtenir un ticket. « Évidemment, nous parlons d’une répartition de tickets où il y aura de la place pour les militants. Toutefois, je m’appuie sur des faits, et non des commentaires », a-t-il ajouté.