À sa sortie du bureau du Trésor hier, lors de sa rencontre lors de la pause thé des travaux de l’Assemblée nationale, Raj Dayal n’a pas souhaité commenter les discussions qu’il a eues avec le Premier ministre et leader du MSM, Pravind Jugnauth, le président de ce parti, Showkutally Soodhun, ainsi que le secrétaire général, le ministre Nando Bodha. Présent lors du démarrage des travaux parlementaires hier, Raj Dayal n’est toutefois pas retourné au sein de l’hémicycle après sa rencontre avec les dirigeants de son parti.

Aux journalistes qui l’ont pressé de questions pour connaître sa décision, le principal concerné a toutefois laissé entendre qu’il était toujours député de l’Assemblée nationale. Son non-retour au sein de l’hémicycle laisse cependant planer le doute sur son avenir au sein du parti. Déjà que cette situation de marchandage politique commence à embarrasser l’état-major du MSM…

Au niveau des dirigeants, Showkutally Soodhun ainsi que Nando Bodha sont restés injoignables. Mais d’autres sources laissent entendre que le MSM ne veut pas griller les étapes établies pour le parti. « Dayal a eu la chance de s’expliquer. Maintenant qu’il l’a fait, le bureau politique devrait désormais prendre connaissance des explications fournies avant de prendre une décision définitive à ce sujet », fait-on comprendre du côté du Sun Trust.