Les grandes villes modernes qui sont non seulement le centre des affaires, mais aussi capitales mondiales du tourisme historique et culturelle comme Paris et Londres inspirent les architectes. Et notre capitale n’est pas en reste. De belles initiatives de deux architectes telles qu’Eric Chavoix, membre du comité artistique du projet “Porlwi by light” et Gaëtan Siew permettront bientôt à la capitale mauricienne de renaître et de connaître un rayonnement artistique et culturel que les grandes mégalopoles. Éphémères ou durables, conjuguant créativité et talents artistiques, plusieurs projets ont été mis sur pied par le secteur public aussi bien que privé pour embellir et réveiller Port-Louis. En plus de se doter d’espaces verts et une amélioration des infrastructures à l’initiative du ministère des Administrations régionales, Port-Louis connaîtra une première métamorphose.
En effet,”Porlwi by light”, une nouvelle manifestation culturelle d’ampleur nationale, constituera la première étape pour le changement de l’image de la capitale. Cet événement qui bénéficie du soutien d’entreprises du secteur privé, ainsi que du secteur public, notamment du ministère du Tourisme et des Communications extérieures, de la Mauritius Tourism Promotion Authority (MTPA), du ministère des Arts et de la Culture et de la municipalité de Port-Louis, fera découvrir pendant trois jours, soit les 4, 5 et 6 décembre prochain de 18h30 à 23h30, une nouvelle ville poétique, théâtrale, illuminée, piétonne, festive, animée.
L’architecte Eric Chavoix, avec l’aide d’autres membres du comité artistique “Porlwi by light”, se propose de redonner du lustre au patrimoine culturel de la ville et tirer de sa marginalité ces endroits «délaissés». Une vision qui est en parfaite harmonie avec celle de l’architecte Gaëtan Siew, président du comité  “smart cities” qui ne manque pas d’idées et qui imagine Port-Louis comme un district culturel piétonnier avec des résidences d’artistes, des galeries d’art, des antiquaires.
Performances vocales, créations artistiques, peintures murales et des attractions telles que les échassier, clown, mime, poète, slameur, danseur, théâtre de rue…l es projets qui feront partie des festivités du 4 au 6 décembre sont pour la plupart audacieux et temporaires, mais avec une volonté de continuer et renforcer l’action menée pour la métamorphose de Port-Louis.
Pour donner un petit aperçu de la magie qui y régnera, le Port, nous dit Eric Chavoix, nous fera un clin d’oeil au voyage au travers d’un ballet de pirogues, le Musée d’Histoire Naturelle nous racontera l’histoire du Dodo et de notre patrimoine naturel par le truchement de vidéos projections, le Jardin de la Compagnie et ses arbres nous raconteront des histoires bien mauriciennes. Et dans les rues de Port-Louis, la gastronomie et les performances musicales seront au rendez-vous.