• Le van, dans lequel se trouvait la victime, est entré en collision avec une voiture conduite par un ressortissant russe

C’est la consternation à Vallée-Pitot après le décès du petit Mohammad Husein Alkhapir Ahmud Bokus, plus connu comme Kameel, neuf ans, qui a trouvé la mort hier après-midi dans un accident à Port-Louis. La victime était en compagnie de son oncle, qui conduisait, ses cousins et son frère de sept ans, qui ont assisté impuissants à sa mort.
Toute la bande revenait d’une cérémonie religieuse, à Pailles, quand l’accident est survenu à l’angle des rues sir Virgil Naz et Eugène Laurent, près du Citadelle Mall.

Selon la police, le van, conduit par un jeune de 27 ans, avait la priorité en descendant vers rue SSR, mais une Suzuki Swift, conduite par un ressortissant russe de 38 ans et venant dans la rue adjacente, a percuté le van, lequel a terminé sa course sur le trottoir tout en heurtant un panneau de signalisation. Lors de l’impact violent, Husein Ahmud Bokus a été projeté hors du véhicule, et ce en heurtant le pare-brise avant d’atterrir sur le trottoir.

La police et le Samu ont été immédiatement alertés. Un médecin sur place devait confirmer le décès de l’enfant. Le corps a été transféré à la morgue de l’hôpital Jeetoo, où l’autopsie, pratiquée par la doctoresse Shaila Jankee-Parsad, Police Medical Officer (PMO), a attribué son décès à une fracture du crâne. Entre-temps, les pompiers de Port-Louis sont arrivés sur place pour nettoyer les débris alors que les véhicules ont été remorqués jusqu’au poste de police, où ils ont été examinés par une équipe du Scene of Crime Office.
Les deux conducteurs ont également été emmenés au poste de police de Pope Hennessy, où ils ont subi un alcootest qui s’est avéré négatif.

Le Russe, qui réside dans un hôtel à Pereybère, a déclaré à la police avoir loué la Suzuki auprès d’une compagnie de location de voiture. Une représentante de l’ambassade russe à Maurice s’est présentée au poste de police pour assister l’étranger, qui a finalement été placé en détention. Il est attendu aujourd’hui au tribunal de Port-Louis, où une accusation provisoire d’homicide involontaire sera retenue contre lui et où il devra compléter sa version des faits. La police soupçonne qu’il « ne connaissait pas très bien » le Code de la route de Maurice car c’est le van, descendant la rue Eugène Laurent, qui avait la priorité.

« L’étranger a débouché sans bien regarder sur sa gauche », estime-t-on. L’enquête se poursuit sous la supervision du surintendant Hosenbocus, assisté du chef inspecteur Noorah et de l’inspecteur Jeetoo. Les funérailles du petit Kameel ont eu lieu hier à son domicile rue Leclezio, Vallée-Pitot.