“A partir desam, pansion pou fini vinn Rs 9 000”, a déclaré Pravind Jugnauth lors d’un congrès à Quatre-Bornes (no 18), ce mardi 15 octobre.

Citant l’économiste Eric Ng et Navin Ramgoolam, le leader du MSM a relevé que ces derniers ont dit que “pa pou k’av donn” la somme de Rs 13 500 comme pension de vieillesse.

Or, Pravind Jugnauth a expliqué que la pension augmentera d’année en année jusqu’à atteindre cette somme, et ce, vers la fin de leur mandat.

Par ailleurs, Pravind Jugnauth s’est engagé à “pey bann performance bonus a tou bann polisie, ponpie ek gard prizon, sa desam-la”.

Le leader du MSM s’est également élevé contre les déclarations du leader du PTr contre le projet Safe City. “Enn bandi pou protez bandi mem”, a-t-il lancé.

”Kapitalist”

Pravind Jugnauth s’en est pris à Rama Sithanen qui a, selon lui, pris “de la poche des travailleurs” quand il était ministre. “Li ti get zis dan enn direksion li, zis pou kapitalist, zis pou bann patron”.
Auparavant, Alan Ganoo a expliqué son choix de rejoindre l’Alliance Morisien.
“Le peuple choisira un PM avec un bilan. J’ai réfléchi”, a-t-il confié. “Je ne suis pas un politicien né de la dernière pluie. Je suis un homme de terrain, élu huit fois dans la circonscription la plus grande du pays. En toute confiance, indépendance et souveraineté, j’ai décidé de soutenir Pravind Jugnauth”.
Raffick Sorefan a, lui, rappelé les mesures prises pour défendre les travailleurs.
Après que ces trois orateurs aient longuement pris la parole, la foule s’est quelque peu dissipée.
Il est 20h42 quand la première candidate de la circonscription, Tanya Diolle, entame son discours. Cela après l’allocution d’Ivan Collendavelloo, qui a notamment rappelé avoir contré le CT Power Project controversé à Albion.
Tanya Diolle a, de son côté, eu quelques mots à l’encontre de Xavier-Luc Duval et a ironisé sur le fait que ses adversaires politiques se félicitent de la tenue sans anicroche des Jeux des îles.
Pour sa part, Vikash Peerun a soutenu que même les partisans des partis politiques adverses seraient encouragés à voter pour l’Alliance Morisien grâce à l’augmentation de la pension de vieillesse à Rs 13 500.
Kavy Ramano a soutenu son choix de rejoindre l’Alliance Morisien en raison de, a-t-il cité, la vision et le bilan du gouvernement. “La ville de Quatre-Bornes a beaucoup de défis devant elle”, a-t-il concédé, en s’engageant à aborder les problèmes de trafic routier et de tout-à-l’égout une fois au pouvoir.
Il a affirmé n’être pas contre le Métro express, mais a plaidé pour une meilleure communication dans la mise en place du projet.