Le Premier ministre rencontre son vice-Premier ministre, Ivan Collendavelloo à son bureau à Port-Louis ce lundi matin. Une rencontre qui sera sans nul doute centré sur le scandale impliquant la présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim.

Avec le début des célébrations des 50 ans de l’indépendance cette semaine, le scandale impliquant la présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim, sur ses dépenses controversées, continue de retenir la sphère politique en haleine. Alors que le bureau politique du MSM est unanime sur cette crise au sommet de l’État. Ivan Collendavelloo, leader du Muvman Liberater (ML), accorde quant à lui, un soutien indéfectible à la chef de l’État, laissant entendre qu’il ne peut « anpes dimounn depans so kass ».

D’ailleurs, au centre Swami Vivekananda samedi 3 mars, alors que Ameenah Gurib-Fakim se faisait décorer par le Defi Media Group, sir Anerood Jugnauth, lors d’une déclaration publique, a précisé que la présidente lui a confirmé l’utilisation des cartes de crédit qui font polémique mais que cette dernière « aurait remboursé » les sommes utilisées. Ameenah Gurib-Fakim avait d’abord tenté de remettre en doute l’authenticité des documents bancaires qui illustrent ses dépenses effectuées en 2016 par voie de cartes de crédit

Cependant, cet polémique pourrait prendre fin après le tête-à-tête entre Pravind Jugnauth et Ivan Collendavelloo.