Tandis que les écoles et collèges s’apprêtent à reprendre les cours, demain, des établissements primaire de la Zone 4 connaîtront un manque d’enseignants dans les jours à venir. Il en sera de même pour les cours de langue kreol morisien. Selon la Government Teachers’ Union, le ministère de l’Education doit trouver 51 enseignants de langue maternelle, de même que 25 éducateurs spécialisés pour des enfants à besoins spéciaux et 15 enseignants pour le programme Sankoré. Vendredi dernier, lors de la rentrée des classes des petits de la Std I, des parents d’élèves de la New Bambous GS, ont exprimé leur intention de manifester devant l’enceinte de l’école, demain matin. Ils désapprouvent le transfert de leurs enfants dans de nouvelles classes, avec de nouveaux enseignants. La population estudiantine de l’école s’étant agrandie, celle-ci passe désormais à trois streams, avec une répartition obligatoire des enfants dans les salles de classe.
Demain, jour de la grande rentrée, un peu plus de 200 000 écoliers et collégiens reprendront le chemin de l’école. Auparavant, soit vendredi dernier, ce sont 14 779 enfants qui avaient fait leur entrée en Std I, dans les différentes écoles primaires gouvernementales (222) catholiques et subventionnées (83). Tandis que dans le secondaire, ce sont 13 834 collégiens qui ont été admis en  Form I. Le pays compte 69 collèges d’Etat et 111 collèges privés. Le secteur du prévocationnel accueillera quelque 7 000 jeunes. Selon le ministère de l’Education, des places sont encore disponibles en Form I. En effet, puisque actuellement, il y a au total18 717 places dans les collèges d’Etat, privés et du Bureau de l’Education Catholique. Le ministère donne aussi l’assurance que tous les enfants ayant réussi les examens de Certificate of Primary Education, auront une place en secondaire. Par ailleurs, cette année, le ministère de l’Education propose une nouvelle option aux parents et responsables, dont les enfants ont pris part pour le première fois aux examens du Certificate of Primary Education (CPE) en octobre dernier. Ces enfants, qui d’habitude restent en primaire pour concourir une deuxième fois aux examens, auront la possibilité, s’ils le souhaitent, de se faire admettre en première année de prévocationnel. Ils pourront aussi participer aux prochains examens du CPE. Demain, ils recevront un formulaire, à cet effet, qu’ils auront à remplir et retourner à l’école vendredi prochain. En attendant leur admission dans la filière prévocationnelle, les enfants qui auront opté pour cette formule, resteront en Std VI. Le ministère de l’Education a aussi prévu un programme de soutien, avec pour objectif la préparation des enfants aux examens de CPE. Cette mesure vient appuyer la nouvelle formule appliquée pour la présentation des résultats du CPE, en décembre dernier. Avec le Mauritius Examinations Syndicate, le ministère de l’Education a fait le choix de diviser les résultats des candidats en trois parties. Notamment les résultats de ceux qui ont participé une première fois aux examens, ceux des repeaters et ceux des candidats qui ont réussi en 2011 combinés aux résultats des repeaters qui ont réussi en 2012.