L’Information and Communication Technologies Appeal Tribunal a tranché en faveur d’une décision rendue par la commissaire de la protection des données, Me Drudeisha Madhub, qui avait trouvé que Mauritius Telecom n’avait pas assuré la protection des données après qu’une abonnée eut porté plainte. En effet, l’abonnée en question avait déclaré avoir reçu une brochure pour une campagne de collecte de fonds pour la rénovation du tombeau Père Laval.

Elle fut choquée de voir que les coordonnées qui figuraient sur la brochure étaient semblables aux informations détenues par MT alors que ses coordonnées sont sur la liste privée. Après s’être renseignée auprès du centre Père Laval,l’abonnée devait apprendre que c’est MT qui avait fourni une liste de personnes à contacter.

L’enquête avait révélé que la liste avait effectivement été soumise au diocèse de Port-Louis. En appel, MT avait évoqué un manque de preuve pour établir qu’elle avait fauté. Mais le président du tribunal, Denis Vellien, a trouvé qu’il y a matière pour qu’une enquête policière soit initiée.