Les députés sortants de la circonscription N° 15 (La Caverne/Phoenix) ont animé une réunion hier soir à la municipalité de Vacoas/Phoenix pour lancer la campagne électorale. Patrick Assirvaden n’a pas manqué de critiquer l’Alliance Lepep qu’il a qualifiée d’« alliance papa-piti ». « Sakenn inn vinn pou defann lintere so fami, na pa met ou lavenir dan lame sa kalite lalians la », a-t-il déclaré. L’autre député sortant, Rihun Hawoldar s’est pour sa part dit confiant d’une victoire 3-0 dans cette circonscription et a ciblé Showkutally Soodhun pour « son attitude » après les élections de 2010.
« Dimounn ki konpran politik, kone enn 60-0 pe vini. Nou pa pe demann sa, me personn pa pou kav bare », devait déclarer Patrick Assirvaden au début de son discours. Le président du PTr affirme que ces élections ne seront pas des élections « dominer ek pa pou maltret personn ». Il a souligné que la priorité sera de continuer le travail après les élections et de voir comment mettre en chantier les projets annoncés. Parlant de développement économique, Patrick Assirvaden a appelé la population à bien voir pour qui voter. Il a qualifié l’Alliance Lepep d’« alliance papa-piti », soutenant que ses leaders veillent aux intérêts de leurs enfants avant tout. « En 2010, nou leker ti sere pou gete ki kalite santaz ti ena pou met Sithanen deor pou ki Pravind gagne minis des Finans. Zordi Xavier met so piti Adrien dan politik », a déclaré Patrick Assirvaden. « Ce n’est pas par notre nom de famille que nous sommes reconnus dans la politique mais à travers notre travail sur le terrain. Sakenn inn vinn pou defann lintere so fami, na pa met ou lavenir dan lame sa kalite lalians la ».
Prenant la parole à son tour, l’autre député sortant du N° 15, Rihun Hawoldar s’est pour sa part attardé sur les bons principes en politique, critiquant à plusieurs reprises l’attitude de Showkutally Soodhun après son élection en 2010. « Dan politik fode pa koz tro bokou, Soodhun finn maltret Bérenger, apre li finn re al rod li, zordi linn gagn enn larz koudpie », a-t-il dit. « Nou sirkonskripsion finn gagn bokou problem ar li, se enn dimounn ki pena prinsip, so bann prop dimounn inn kit li inn ale ». L’intervenant a à son tour tiré à boulets rouges sur le MSM, soutenant que le parti s’est tellement affaibli qu’il n’a eu d’autre choix que de céder devant toutes les conditions des autres partis. « SAJ mem finn rekonet ki so piti enn faner, li pe rod lot minis de Finans aster », a-t-il affirmé. Rihun Hawoldar, qui affirme n’avoir jamais versé de pots-de-vin à quiconque durant une campagne électorale, a fait allusion au Mo Ibrahim Index qui a classé Maurice comme étant le premier pays en Afrique. Si Maurice était un pays corrompu comme beaucoup veulent le faire croire, le pays n’aurait pas eu ce classement, dit-il. « Mo Ibrahim Index, se pa Ramgoolam so kamarad ni so fami sa pou ki li fer faver », a-t-il soutenu. Rihun Hawoldar s’est par ailleurs dit confiant d’une victoire écrasante dans la circonscription N° 15 : « Avec deux grands partis comme le PTr et le MMM, un 3-0 est certain », a-t-il affirmé. Le député a par ailleurs appelé les partisans rouges-mauves à être présents au meeting du 12 octobre à Quatre-Bornes. « Apre le 12, tou dout pou eklersi ek zot pou retourn lakaz avek enn lanvi pou travay ». Ont également pris la parole, Raffick Sorefan et Saïd Maudarbocus.