Nita Deerpalsing, Xavier-Luc Duval et Anil Bachoo ont présidé hier à l’ouverture de la nouvelle Avenue des Tulipes, à Quatre-Bornes, élargie au coût de Rs 84 M. Ils ont tour à tour énuméré leurs réalisations dans la ville, donnant ainsi un avant-goût de ce que sera la campagne électorale dans la circonscription Belle-Rose/Quatre-Bornes (N°18). L’absence du maire mauve, Danen Beemandoo, et du député de l’opposition MMM Kavi Ramano a été notée.
La députée Nita Deerpalsing a évoqué l’historique du projet d’élargissement de l’Avenue des Tulipes à Quatre-Bornes. Elle a raconté qu’avec Xavier-Luc Duval, et d’autres, un après-midi de 2007, elle a failli se faire renverser par une voiture, alors qu’elle faisait du porte-à-porte. « Ti bizin fons dan bambou, pou loto pa kraz nou sitan lari-la ti etroi », a-t-elle expliqué. De cet incident, leur est venue l’idée d’élargir et de moderniser cette route. Elle n’a pas manqué de rendre un hommage appuyé à l’ancien ministre et député de Quatre-Bornes Rama Sithanen : « Fodé pa blie kontribision Rama ladan. »
Comme les deux autres orateurs qui la suivront au micro, Nita Deerpalsing devait louer « la vision » du Premier ministre. « Avec la vision de Navin Ramgoolam, notre objectif est d’améliorer la qualité de vie des habitants de Quatre-Bornes ».
Lui succédant, le ministre des Infrastructures publiques a énuméré les « innombrables » projets réalisés à Quatre-Bornes et à travers le pays. Anil Bachoo s’est montré très amer des critiques formulées contre lui, dans la presse et ailleurs, dans le cadre de la réalisation de ces projets d’infrastructures. Il a égratigné l’ancien Premier ministre et président Sir Anerood Jugnauth. « Mo ti minis sou SAJ, kifer pa finn fer tou sa proze-la ? Parski pa ti ena sa vision ki Navin Ramgoolam ena-la pou moderniz pei… Nou nou pa dreamer of dreams, nou doer of deeds. Nou enn gouvernman responsab, nou pa fer palab », a-t-il martelé.
Xavier-Luc Duval a de son côté soutenu que les nombreux projets réalisés jusqu’ici à travers Quatre-Bornes ont pour but d’en faire « la meilleure ville du pays », en termes de sécurité, d’accès à la santé, de sports, de loisirs, de qualité de l’éducation, de respect de l’environnement et de modernisation des infrastructures. Il a dans ce contexte annoncé l’inauguration prochaine d’un « cimetière 5 étoiles », d’un gymnase gratuit doté d’équipements les plus modernes, de l’aménagement d’un parcours sur la colline Candos et de la modernisation de l’Avenue Hillcrest. Il a aussi annoncé l’aménagement d’un parking gratuit pour 100 voitures non loin du présent marché de Quatre-Bornes et de l’identification d’un terrain à l’Avenue Victoria (aux environ de l’usine à sacs) pour la construction d’un marché municipal moderne. « Quatre-Bornes pou kontinie ameliore », a-t-il promis à l’assistance.