JOCKEY: MARK NEISIUS (AFS) ENTRAÎNEUR: RAMESHWAR GUJADHUR
PERFORMANCE 2012: 187 ENTRÉES, 15 VICTOIRES, 50 PLACÉS
RANG: 10E, PRIX REMPORTÉS: RS 3 724 000

Même si elle a bouclé le dernier exercice avec 15 victoires, on peut dire l’écurie Rameshwar Gujadhur a réalisé une saison 2012 plutôt moyenne dans l’ensemble. Une saison qui s’est traduite par de longs passages à vide où les victoires sont tombées, d’une manière générale, au compte-gouttes. D’aucuns s’accordent à dire que c’est l’arrivée de Mark Neisius peu après la mi-saison qui a permis à cette formation de ne plus être sous perfusion, le Sud-Africain pilotant à lui seul huit vainqueurs pour son nouvel employeur.
Pour cette nouvelle campagne, l’écurie à la casaque rouge, écharpe et toque jaunes a décidé de prendre les taureaux par les cornes. Des chevaux peu compétitifs comme Mzingeli, Handsome Bullion, Forbes, Mr Studious et Optima Maximo ont tous été mis à la retraite et ont été remplacés par pas moins de sept nouveaux arrivants. Du lot, c’est incontestablement Polar Bound (MR 75) qui retient l’attention. Spécialement acquis pour représenter l’écurie dans les grandes courses, Polar Bound a été investi d’une mission bien précise: offrir une première classique à son écurie et réussir là où les Eli’s Connection, Halidom et autres Men Of Rheims ont lamentablement échoué. Polar Bound, un six-time winner dans son pays natal ne s’est certes pas mesuré à la crème sud-africaine mais il possède les atouts nécessaires pour bien faire au Champ de Mars. Produit de Western Winter, il sera épaulé dans sa mission par Mozart’s Giovanni, un vainqueur de trois courses en Afrique du Sud, Ice Trigger et le gris Albert Dock.
En ce qu’il s’agit des anciens, si quelques chevaux éprouveront certainement du mal à se faire remarquer, d’autres, à l’image de Beach Club, Diamond Light, Ashanti Gold et même le néophyte Cirac devront être en mesure de bien se défendre et apporter leur pierre à l’édifice. Du reste, ces chevaux nous ont paru dans d’excellentes dispositions à l’heure des galops et semblent prêts pour la grande rentrée.
Si l’amalgame nouveaux-anciens arrive à apporter les résultats escomptés, l’écurie Rameshwar Gujadhur devrait réaliser une bien meilleure saison que sa devancière. Et pourquoi pas en bonus une épreuve classique? L’acquisition de Polar Bound s’inscrit de toute évidence dans le droit fil de cette logique.  Avec l’apport de Mark Neisius et de son fils Subiraj qui supervise essentiellement l’entraînement des chevaux au centre Guy Desmarais, Rameshwar Gujadhur, fort de son expérience et sa réputation de King of Long Shots, ne laissera certainement pas passer sa chance pour se retrouver in the limelight dès que l’occasion se présentera.