L’accord conclu par le Parti travailliste et le MMM  lundi dernier a été approuvé à l’unanimité par le bureau politique et l’exécutif rouge, qui s’est rencontré hier au Square Guy Rozemond. À l’issue de deux heures de travaux, le leader du Ptr et Premier ministre Navin Ramgoolam s’est contenté de dire, avant de partir : « L’accord a été adopté à l’unanimité et nous donnerons plus de détails lors d’une conférence de presse demain à la Clarisse House. »
Cette déclaration fait partie d’une démarche convenue entre Navin Ramgoolam et Paul Bérenger consistant à communiquer uniquement la décision des instances dirigeantes de leur parti afin de ne pas diminuer l’impact de la conférence de presse commune prévue à la Clarisse House aujourd’hui. Selon nos renseignements, le Premier ministre a été le seul intervenant lors des réunions hier, présidées par Patrick Assirvaden, qui faisait en quelque sorte fonction de “maître de cérémonie”. Aucun membre de l’exécutif, dont des ministres – même ceux qui avaient jusqu’ici manifesté une certaine réticence par rapport à l’accord MMM-Ptr, n’a pris la parole. Navin Ramgoolam a longuement évoqué les points forts de l’accord conclu avant qu’il ne soit ratifié.
Navin Ramgoolam a été un des premiers dirigeants à arriver au Square Guy Rozemond hier. Les membres du bureau politique et de l’exécutif sont ensuite arrivés graduellement, sans faire de commentaires. La réunion du bureau politique a duré jusqu’à 17h et a été suivie du comité exécutif. La réunion des instances  du Ptr a pris fin peu avant 19h. Le Premier ministre n’a pas répondu aux questions posées par les journalistes, s’abstenant donc de faire des commentaires sur l’agenda politique.  
Les dirigeants rouges ont suivi l’exemple de leur leader en gardant le silence par rapport à la réunion. Le vice-Premier ministre Rashid Beebeejaun, qui était arrivé au Square Guy Rozemond en compagnie d’Abou Kasenally, s’est dit « satisfait » des explications fournies par le Ptr. « Vous voyez bien que nous sommes tous sortis avec le sourire, ce qui est indicatif de l’humeur qui a prévalu lors des réunions », a-t-il dit. Cader Sayed Hossen et Reza Issack abonderont dans le même sens.
Le Square Guy Rozemond a ensuite retrouvé très vite son calme, laissant quelques partisans évoquer la décision du Ptr et celle du MMM, qui ont voté massivement en faveur de l’alliance.