Les accidents de la route pour le premier semestre 2013 ont atteint le chiffre de 11 246, ce qui correspond à une augmentation de 5,5% par rapport à la période correspondante de 2012 (10 662), indique Statistics Mauritius dans un rapport publié ce matin. Le document relève également 67 accidents fatals ayant fait 82 morts, contre 64 accidents pour 69 morts durant les six premiers mois de 2012.
Statistics Mauritius a publié un rapport sur les accidents de la route pour le premier semestre 2013. Le document met en évidence une hausse de 5,5% par rapport à la même période l’année dernière. Plus en détails, le nombre de véhicules (motorisés ou non) impliqués dans les accidents de la route s’est élevé à 21 853, soit une hausse de 1 163 comparativement au relevé de la période couvrant janvier à juin 2012. Les accidents ayant fait des victimes ont été au nombre de 1 267, contre 1 285 l’année dernière. En revanche, les accidents fatals ont connu une hausse, à savoir de 4,7%, pour atteindre 67. Augmentation également dans le nombre d’accidents ayant causé des blessés légers (de 982 à 994) alors que les « serious injury accidents » ont pour leur part diminué (de 239 à 206).
Le relevé officiel indique que 82 personnes sont décédées lors de ces accidents, alors que le nombre de victimes « sérieuses » et « légères » est, lui, en baisse (289 blessés sérieux, contre 251 durant les six premiers mois de 2012, et 1 434 blessés légers, comparé aux 1 423 victimes de janvier à juin 2012).
Statistics Mauritius relève que 1 895 véhicules ont été impliqués dans des accidents ayant fait des victimes. Les motocyclettes et mobylettes ont été les plus concernés (760 cas), précédant les voitures privées (639), les fourgons (212) et les autobus (110). Le nombre de victimes, par catégorie d’usagers, s’établit comme suit : motocyclistes (714), passagers (406), piétons (292), chauffeurs (260) et cyclistes (84). Le rapport évoque aussi les « hit and run », parlant de 90 cas pendant le premier semestre 2013, contre 88 pour la même période en 2012.
Par ailleurs, au 30 juin 2013, pas moins de 432 331 véhicules étaient inscrits sur le registre de la National Transport Authority (NTA), ce qui représente une croissance de 10 405 véhicules (+2,5%) en six mois. La flotte de véhicules à Maurice s’est ainsi renforcée avec l’enregistrement de 12 856 véhicules, dont 8 935 étaient neufs, 3 474 considérés comme des véhicules de seconde main et 447 enregistrés à nouveau. Le premier semestre a aussi été marqué par le retrait de 2 451 véhicules de nos routes.
La flotte comprenait, fin juin 2013, 204 274 voitures et des véhicules à double fonctions, 177 184 motocyclettes–mobylettes, 26 465 fourgons–fourgonnettes, 14 007 camions et 2 958 autobus. Les données officielles montrent que le nombre de voitures et véhicules à double fonctions a augmenté de 3,2% en six mois et qu’il y a eu, pendant cette période, 3 957 nouveaux véhicules ainsi que 3 163 véhicules de seconde main.
Enfin, pour ce qui est des autobus, ces véhicules étaient au nombre de 2 958, soit à peine un de plus qu’en décembre 2012. Les voitures neuves enregistrées ont, elle, diminué, contrairement aux voitures de seconde main.