Décidément l’entraînement Gujadhur ne laisse que des miettes à ses adversaires dans les courses à fortes dotations cette saison. C’est le cas de le dire car, samedi dernier, il a remporté sa huitième course phare de l’année par l’entremise de Tandragee. L’alezan, qui a remporté la même épreuve la saison dernière, réalise du coup un doublé et permet à son écurie de conserver pour une année supplémentaire la Hinterland Cup, course courue en honneur de son ancien champion. La plus vieille écurie du turf s’est même permis le luxe de s’approprier le premier accessit dans cette épreuve avec Ryder Cup que pilotait Daniel Moor. Ajouter à ceux-ci la victoire de Lord Al dans l’épreuve de clôture, la bande à Ramapatee Gujadhur est on ne peut mieux placer pour enlever le titre chez les entraîneurs. Quant à Jeanot Bardottier, il caracole en tête au classement des jockeys avec 22 réalisations, soit deux de mieux que Derreck David qui, après son coup d’éclat de la 17e journée, s’est contenté d’un après-midi plutôt tranquille.
Mais cette victoire de Tandragee fut loin d’être acquise car tout se joua dans la salle des commissaires de courses suite à l’objection du jockey Moor (Ryder Cup) pour interférence alléguée à 75m de l’arrivée. Après avoir écouté les parties, les Racing Stewards arrivèrent à la conclusion que « the interference did not materially affect the result » et par conséquent, rejetèrent l’objection de l’Australien.
Pour revenir au déroulement de la course, c’est Twitter, comme attendu, qui se montra le plus rapide à l’ouverture des boîtes mais il dut compter avec Albert Mooney qui se retrouva vite sur ses talons. Arrivèrent ensuite Ryder Cup, Tandragee, le favori Recall To Life, Tales Of Bravery, à son extérieur Kalinago, Liquid Motion, François Bernardus et Kruger Rand.
Même si Twitter lança la course sur de bonnes bases, Recall To Life se montra ardent et Derreck David n’eut d’autre option que de le déboîter pour ne pas marcher sur les talons de Tandragree non sans gêner au passage Liquid Motion.
Albert Mooney fut le premier à attaquer Twitter qui donnait déjà des signes de faiblesse. En embuscade on retrouva Ryder Cup et Tandragee tandis que Recall To Life n’avait pas encore dit son dernier mot.
Albert Mooney fit illusion en début de ligne droite mais fut vite ramené à la réalité par Ryder Cup et Tandragee qui avaient amorcé leurs attaques en pleine piste. Sous la monte énergique de Jeanot Bardottier, le porte-drapeau de l’entraînement Gujadhur mit le nez à la fenêtre mais sous le poids de l’effort versa à l’extérieur, incommodant Ryder Cup.  Même s’il est vrai que Moor ne cessa à aucun moment d’accompagner Ryder Cup, on se demande quel aurait été le résultat final s’il n’avait pas subi cette gêne d’autant que la marge séparant sa monture du gagnant n’est que de 0,40L.
En sus de l’écurie Gujadhur, l’entraînement  Perdrau s’est aussi illustré par un doublé samedi dernier par l’entremise d’Act Of Valor et du prometteur Castle. L’entraînement Maingard n’a pas trop ressenti les effets du départ prématuré de Brandon Lerena puisqu’il s’est retrouvé dans la winner’s enclosure grâce à Chinese Gold. Les autres courses sont allées aux entraîneurs  Merven, Allet et Rameshwar Gujadhur avec respectivement Torero Dancer (Rama), Win A Million (Marday) et Mr Leyend (van Rensburg). A noter que cette journée a vu la nette domination des jockeys mauriciens qui ont raflé sept des huit épreuves au programme.