Le vice-Premier ministre et ministre des Finances, Xavier-Luc Duval, se dit « enchanté » de la performance de Maurice dans le dernier Rapport Global sur la Compétitivité. Il estime que « les performances remarquables » enregistrées par le pays dans divers classements internationaux ne peuvent que donner confiance aux investisseurs.
Ci-dessous la déclaration de Xavier Luc Duval.
« Je suis enchanté que Maurice ait progressé de 9 places dans le Global Competitiveness Index du WEF, passant de la 54e à la 45e place, sur un total de 148 pays. C’est la première fois que nous progressons autant pour figurer dans le Top 50 et que nous sommes premiers en Afrique devant l’Afrique du sud.
Le rapport indique que nous avons progressé de façon spectaculaire notamment en ce qui concerne l’environnement macroéconomique, l’évolution des marchés financiers et l’accès aux crédits.
Depuis deux ans nous n’avons pas cessé de nous améliorer, et souvent de façon exceptionnelle, dans les classements d’indicateurs économiques internationaux. Il y a eu notre upgrading dans le classement de Moody’s où nous avons atteint le niveau BAA1. Il y a eu aussi le rapport Doing Business de la Banque mondiale qui nous a réintégré dans le Top 20 mondial, à la 19e place.
N’oublions pas le Country Brand Index où nous sommes dans les 20 premiers et enfin aujourd’hui le Global Competitiveness Index.
Ces performances remarquables sont le résultat des efforts continus de la part du public, des entreprises, du Gouvernement et du Ministère des Finances. Elles nous permettent surtout de donner une confiance absolue aux investisseurs et de positionner notre pays comme un centre financier régional et international extrêmement performant. D’ailleurs, il est aussi important de rappeler que les investissements directs étrangers ont repris de plus belle depuis 2012 ainsi qu’en 2013. »