Le projet de “relooking” de Port-Louis est en bonne voie. Après une première session de brainstorming présidée cette semaine par le ministre des Administrations régionales Anwar Husnoo, le coup d’envoi des travaux devrait être donné dans environ un mois à la Place d’Armes. Faisant remarquer que 100 000 personnes transitent par Port-Louis tous les jours, Anwar Husnoo souhaite vivement que la capitale devienne « a nice place to work and do business, to live and for tourism ».
Redessiner Port-Louis, fait-on comprendre, a pour but d’améliorer les infrastructures de la ville, créer davantage d’espaces verts et de revoir les loisirs. Mardi, une première session de brainstorming s’est tenue en présence des officiers du ministère des Administrations régionales, du Lord-maire Oomar Khooleegan, du Chief Executive de la ville, Jaylall Mulloo, de Gaëtan Siew, Chairman de la State Property Development Company (SPDC), et de René Leclézio.
Ces travaux de “relifting” devraient d’abord démarrer à la Place d’Armes. Anwar Husnoo souhaite « faire revivre » cet endroit « avec des couleurs vives pour une vue plus attrayante et vivante », une réfection des trottoirs, des bâtiments repeints et des arbres colorés. Le soutien du secteur privé est préconisé pour mener à bien ce projet, en particulier des différentes institutions bancaires présentes à la Place d’Armes. Le “relifting” de la rue Royale sera ensuite effectué, avec un design se prêtant à l’esprit du quartier chinois, avant que ce ne soit au tour de la rue Desforges et du Jardin de La Compagnie.
Parmi les autres projets du ministère : faire revivre la nigthlife à Port-Louis avec l’introduction d’un marché de nuit à la La Chaussée, qui sera convertie en rue piétonne. Ces activités nocturnes devraient prendre fin aux alentours de 1 h ou 2 h du matin. Le service de voirie de la municipalité de Port-Louis s’occuperait par la suite de ramasser les ordures pour que la ville soit propre au réveil des habitants. Ce “night market” s’inscrit d’abord dans une optique de loisirs pour la population et d’autre part pour combattre la prostitution et les vols. D’autres réunions sont prévues pour un suivi de ce projet. Selon nos sources, les travaux devraient débuter le mois prochain.