La conférence de presse hebdomadaire tenue par le Mouvement Patriotique (MP), ce samedi 22 septembre a été entièrement consacrée à la réforme électorale.

Alan Ganoo a d’emblée déclaré que le Mouvement n’est pas d’accord avec les propositions contenues dans le rapport du gouvernement. « The government is going in the wrong way « , soutient-il face à la presse cet après-midi. Et de poursuivre que « le MP ne votera pas la réforme sous cette formule actuelle, sauf s’il y a des changements et que le gouvernement revoit le rapport avec nos propositions, nous pouvons revoir notre position « .

Le président du MP, conscient de la complexité de la réforme électorale, a affirmé qu’il existe toujours des manquements dans ce qui a été proposé, hier par le Premier ministre. Selon le parlementaire, « les propositions faites par le Premier ministre ne viennent en aucun cas réduire la marge entre le parti gagnant et le parti perdant ». 

Pour le président du MP, le rapport présenté hier « n’est qu’une caricature de la réforme électorale » qui est le résultat, « des préjugés que Sir Anerood Jugnauth a contre le dosage qui se trouve dans le système First Past The Post« . Il ajoute également qu’« en gros, le gouvernement augmente le nombre de députés dans le parlement sans aucune raison, en faisant du gaspillage des fonds publics« .

Il est d’avis que ce rapport ne fera que « ogment copinaz ek dinasti ». Ces raisons font que le mouvement n’est en aucun cas favorable à cette nouvelle formule.

Alan Ganoo fait ressortir que le gouvernement a proposé « une bombe a retardement sans en être conscient en élevant le Best Loser System, sans le substituer « . Et de renchérir « qu’on le veuille ou pas, le Best Loser System, finn amenn stabilite ek larmoni dan pays ziska zordi ».