Le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, s’est présenté cet après-midi devant l’Electoral Boundaries Commission (EBC) afin de contester le découpage électoral de notre système de vote et ses nombreuses « anomalies ».

Il a cet après-midi présenté ses propositions de réforme électorale devant le président de l’instance, Yusuf Hassam Aboobaker, qui selon lui apportera plus d’équité.

Xavier-Luc Duval est, entre autres, revenu sur le découpage des circonscriptions et « l’inégalité » du système électoral, qu’il souhaite que la commission oeuvre à équilibrer. « La démocratie est bafouée », a-t-il déclaré face à la presse. Le leader de l’opposition explique qu’il existe des circonscriptions trois fois plus larges que d’autres et, selon lui, « sa pa fer dan okenn demokrasi respekte ». D’où l’importance d’apporter une révision.

Dans cette optique, il a questionné la commission afin de savoir pourquoi Baie-du-Tombeau figure au n° 5, alors que le lieu aurait pu être facilement inclus dans le n° 3, qui se trouve juste à côté. Ou pourquoi Cité Kennedy et Bassin, tous deux situés à l’est de Quatre-Bornes, sont compris dans la circonscription n° 14, alors que ces endroits se trouvent sous la juridiction de la municipalité de Quatre-Bornes.

Il est d’avis que cet aspect doit être corrigé et, selon lui, la commission ne peut permettre une telle différence. « J’ai tout espoir que la commission fera le nécessaire », a-t-il conclu.