Le temps d’un dîner les moeurs se sont adoucies. C’est le moins qu’on puisse dire après le dîner organisé vendredi, dans un restaurant de Quatre-Bornes, le ministère de la Jeunesse et des Sports en l’honneur des membres du Club Maurice présents aux Jeux Olympiques de Londres. Après deux boycotts successifs à Maurice pour le Rassemblement avant les JO et à Londres chez le Haut Commissaire, le Comité Olympique Mauricien, par le biais de son président, était présent à ce dîner, qui fut avant tout une rencontre plus que joviale comme en témoigne notre photo.
Une présence qui n’a pas manqué d’attirer toutes les attentions et d’être le sujet de toutes les conversations puisque ceux présents ont assisté en direct à un dégèle dans les relations entre le ministère de la Jeunesse et des Sports et le président du COM. Devanand Ritoo et Philippe Hao Thyn Voon, soutenu par Michael Glover, se sont bel et bien parlé durant cette soirée et selon nos informations des points  ont été mis sur un certain nombre de « i » entre les deux hommes à tel point que l’un comme l’autre n’ont pas hésisté hier matin à parler de «relations nouvelles» entre ces deux instances qui sont à couteaux tirés depuis l’éclatement de l’affaire de la Fédération mauricienne de Natation (FMN) en septembre 2011 et qui avait passé à un cap supérieur durant les JO.
«Je peux dire qu’il y a eu un dégel puisque cela fait longtemps que le ministre et moi-même n’ont pas parlé aussi franchement. Entre deux personnes qui aiment le sport et qui veulent le progrès du sport mauricien on s’est très vite compris sur certains sujets délicats», a lâché, hier matin au téléphone, le président du COM.  Pour sa part, le  ministre a surtout voulu saluer la présence vendredi de Philippe Hao Thyn Voon dans ce dîner pour les athlètes. «De prime abord, je dois dire que jamais je n’ai  eu un sentiment négatif contre le COM. Ce dernier est un partenaire pour mon ministère. Mais il y a de part et d’autre des positions différentes. Je suis content qu’il y a eu un dégel dans cette relation et mon voeu le plus cher c’est que cela continue sur la même voie dans le respect mutuel», soutient Devanand Ritoo à Week-End.
Ce dernier a aussi profité de ce dîner pour annoncer les nouvelles responsabilités qu’il compte confier à Eric Milazar.  «En effet, nous avons décidé de mettre en place une structure pour suivre les athlètes qui seront en mesure de représenter Maurice aux JO de Rio en 2016. C’est une personne qui a un vécu d’athlète de haut niveau, qui est disponible, qui passe bien dans la communauté des athlètes et qui sera appelée à travailler avec le concours des fédérations», avance le ministre Ritoo.