En visite à l’île de La Réunion depuis dimanche, le ministre des Finances Vishnu Lutchmeenaraidoo a annoncé hier l’intention du gouvernement mauricien de supprimer totalement les taxes douanières sur les importations de l’île de La Réunion.
Cette annonce a été faite à l’issue d’une rencontre avec le sénateur et président de la Région Réunion, Didier Robert. L’entretien entre les deux personnalités a permis d’évoquer plusieurs sujets d’intérêt majeur dans le cadre de la coopération Maurice-Réunion. Pour Vishnu Lutchmeenaraidoo, sa visite à l’île soeur s’inscrit dans « une démarche de sincérité dans l’action » et un « respect total de l’identité de chaque île pour un partenariat “gagnant-gagnant” ».
Plusieurs pistes ont été évoquées lors de la rencontre afin de favoriser les échanges commerciaux au niveau régional. Ainsi, il a été convenu qu’un groupe de travail sera institué avec pour mission de préparer la réunion d’une commission économique régionale mixte en septembre 2015. Cette réunion permettra de définir une feuille de route opérationnelle pour la mise en oeuvre des actions de coopération entre les deux îles. Le groupe de travail devra également proposer des solutions pour faciliter les importations de produits spécifiques de Maurice et de Rodrigues à La Réunion, et vice versa. Les mesures visant à proposer une baisse des prix du billet d’avion sur les liaisons La Réunion-Maurice-Rodrigues devront également être étudiées. La possibilité d’éliminer les taxes aéroportuaires fait partie des solutions envisagées.
Une des mesures les plus importantes annoncées par Vishnu Lutchmeenaraidoo concerne la suppression totale des taxes douanières sur les produits importés de La Réunion. Le ministre des Finances mauricien a annoncé qu’aussitôt son retour au pays mercredi, des dispositions pratiques seront prises en vue de la mise en oeuvre de cette mesure. Il a aussi été question des autoroutes d’accès sur le plan touristique. La possibilité d’offrir un “package” complémentaire au niveau des compagnies Air Mauritius et Air Austral sera étudiée.
Vishnu Lutchmeenaraidoo et Didier Robert ont également évoqué la nécessité d’assurer une meilleure desserte aérienne entre les îles du bassin océan Indien et vers les marchés émergents tels que l’Inde ou la Chine. « La réussite de nos territoires passe par une meilleure coopération, une démarche à l’échelle du Grand océan Indien », a fait comprendre Didier Robert.
Les relations entre Maurice et La Réunion sur le plan économique continuent à se développer. Désormais représentée de manière permanente à Maurice par le biais de son antenne à Ébène, la Région Réunion souhaite renforcer ses échanges avec Maurice. Cette antenne a pour objectif de permettre aux entreprises réunionnaises de se développer sur le marché mauricien dans des secteurs porteurs et générateurs d’emploi tels que les énergies renouvelables, et s’ouvrir aux marchés africains. Par ailleurs, les échanges commerciaux entre les îles soeurs sont nettement en faveur de Maurice. Les exportations vers l’île de La Réunion se sont élevées à Rs 2 milliards l’année dernière alors que les importations se situent à Rs 101 millions, une baisse par rapport à 2013 lorsqu’elles avaient atteint les Rs 176 millions.